Logos SINP

FR8212013 - Rebord méridional du massif des Bauges

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : septembre 2018.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR8212013

Compilation : 30/04/2002

Mise à jour : 06/09/2017

Appelation du site : Rebord méridional du massif des Bauges

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 23/12/2003
  • ZPS : Dernier arrêté : 12/07/2018
Texte de référence
Arrêté de création du 12 juillet 2018 portant décision du site Natura 2000 Rebord méridional du massif des Bauges (zone de protection spéciale)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 6,02361 (E 6°01'24'')
  • Latitude : 45,52472 (N 45°31'28'')
Superficie : 1 170 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 375 m.
  • Max : 1 237 m.
  • Moyenne : 748 m.
Régions biogéographiques :
Alpine : 100%

REGION : RHÔNE-ALPES
DEPARTEMENT : Savoie (100%)
COMMUNES : Challes-les-Eaux, Chignin, Cruet, Curienne, Francin, Montmélian, Puygros, Saint-Jean-d'Arvey, Saint-Jean-de-la-Porte, Saint-Jeoire-Prieuré, Saint-Pierre-d'Albigny, Thoiry, Thuile.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts de résineux 78%
Forêts caducifoliées 10%
Pelouses sèches, Steppes 7%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 5%

Autres caractéristiques du site

Le rebord méridional du massif des Bauges se compose de deux petites entités géographiques : la Combe de Savoie et le plateau de la Leysse, qui sont des secteurs privilégiés d'implantation des milieux naturels chauds et secs savoyards.
Bénéficiant d'une ambiance thermique et d'un ensoleillement singuliers pour les Alpes du Nord, la basse Combe de Savoie abrite au pied du massif des Bauges un vignoble renommé, en amont duquel s'observent un chapelet de pelouses sèches et de nombreux escarpements rocheux isolés dans les forêts du versant.
Quant au plateau de la Leysse, c'est un petit secteur situé en balcon sur l'agglomération chambérienne. La présence d'une agriculture extensive et active y maintient un paysage bocager, où se trouvent de nombreuses pelouses sèches d'une grande valeur patrimoniale.

Qualité et importance

       Le massif des Bauges abrite plusieurs couples territoriaux d'Aigles royaux, ainsi qu'une importante proportion d'immatures non installés.
       On rencontre les densités de Faucon pélerin les plus importantes sur le pourtour du massif des Bauges (1 couple pour 4 à 5 km de milieux rupestres).
       En l'état actuel des connaissances, seul un secteur rupestre du site concerné est régulièrement occupé par le Grand-duc d'Europe, mais les difficultés de recherche de cet oiseau très discret laissent supposer la présence de plusieurs couples.
       Le Circaète Jean-le-Blanc est un rapace migrateur, en limite nord d'aire de répartition en Savoie. C'est l'un des rapaces les plus rares du département de la Savoie. Il affectionne les adrets riches en reptiles.
       On estime qu'au moins 2 à 3 couples de Bondrée apivore nichent sur le secteur ; d'autres couples nichant à proximité immédiate fréquentent les pelouses sèches comme zone de nourrissage.
       La Pie-grièche écorcheur est bien présente sur le plateau de la Leysse et la Combe de Savoie, où la mosaïque d'habitats des pelouses sèches lui est favorable.

Vulnérabilité

Les rapaces rupestres sont particulièrement sensibles au dérangement.