Logos SINP

FR8212021 - Roc d'enfer

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : septembre 2017.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR8212021

Compilation : 31/12/2005

Mise à jour :

Appelation du site : Roc d'enfer

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 07/03/2006
  • ZPS : Dernier arrêté : 07/03/2006
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 6,59667 (E 6°35'48'')
  • Latitude : 46,18417 (N 46°11'03'')
Superficie : 4 054 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 969 m.
  • Max : 2 244 m.
  • Moyenne : 1 545 m.
Régions biogéographiques :
Alpine : 100%

REGION : RHÔNE-ALPES
DEPARTEMENT : Haute-Savoie (100%)
COMMUNES : Bellevaux, Côte-d'Arbroz, Essert-Romand, Mégevette, Mieussy, Onnion, Saint-Jean-d'Aulps, Taninges.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Pelouses alpine et sub-alpine 30%
Forêts de résineux 25%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 15%
Forêts mixtes 10%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 5%
Forêts caducifoliées 5%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 4%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 2%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 2%
Autres terres arables 1%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%

Autres caractéristiques du site

D'altitude modeste (2244 m), le Roc d'Enfer constitue néanmoins le point culminant du Chablais occidental (Haute-Savoie), à l'ouest de la Dranse de Morzine.
Il se situe dans les " Préalpes " au sens géologique du terme. Ceci signifie qu'en dépit de sa position périphérique par rapport à la chaîne, une grande partie des roches qui le constituent proviennent  des zones les plus internes des Alpes : elles ont été transportées par charriage sur des distances considérables lors des phases de la surrection alpine.
Le Roc d'Enfer est constitué de stratifications massives du Jurassique supérieur. Elles y dessinent un anticlinal au coeur duquel percent en "fenêtre" les couches appartenant aux nappes des Préalpes.

Qualité et importance

Le site proposé est très favorable aux galliformes de montagne : 
- Le Lagopède alpin est présent en petit nombre, notamment sur la couronne sommitale du Roc d'Enfer ;
- Le Tétras lyre est bien représenté tout au long de la chaîne, à l'exception des secteurs urbanisés ou colonisés par la brousse d'aulnes verts ;
- La Gélinotte des bois subsiste en quelques points, notamment dans les accrus forestiers.
- La Perdrix bartavelle est présente sur environ un tiers de la superficie du massif. 
- Par contre, le Grand Tétras semble avoir totalement disparu, alors qu'il était très présent encore au début du siècle dernier.
La population d'Aigle royal est estimée à 4 couples réparties sur le massif, celle de Faucons pèlerins à une dizaine de couples.
Sont également présents sur le site en période de reproduction : Chouette de Tengmalm, Pie-grièche écorcheur, Pic noir, Monticole (Merle) de roche, Bécasse des bois et Merle à plastron.
Le site constitue une zone d'alimentation du Gypaète barbu.

Vulnérabilité

La vulnérabilité du site peut provenir de : 
- la fréquentation estivale et hivernale sous toutes ses formes
- la proximité immédiate de domaines skiables
- la régression des activités agricoles, pastorales et forestières.