Logos SINP

FR8212023 - Les Aravis

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : juin 2018.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR8212023

Compilation : 31/01/2006

Mise à jour :

Appelation du site : Les Aravis

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 07/03/2006
  • ZPS : Dernier arrêté : 07/03/2006
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 6,55111 (E 6°33'03'')
  • Latitude : 45,96750 (N 45°58'03'')
Superficie : 8 907 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 635 m.
  • Max : 2 752 m.
  • Moyenne : 1 800 m.
Régions biogéographiques :
Alpine : 100%

REGION : RHÔNE-ALPES
DEPARTEMENT : Haute-Savoie (100%)
COMMUNES : Bouchet, Clusaz, Cordon, Grand-Bornand, Magland, Manigod, Marlens, Nancy-sur-Cluses, Reposoir, Sallanches.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 50%
Pelouses alpine et sub-alpine 25%
Forêts de résineux 15%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 2%
Forêts mixtes 2%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%
Forêts caducifoliées 1%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 1%
Autres terres arables 1%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 1%

Autres caractéristiques du site

Cette longue chaîne des Préalpes du nord, allongée suivant un axe NNE-SSW, présente d'importants sommets, entaillés par des " combes " très encaissées orientées NW-SE.
Le massif des Aravis est un massif à dominante karstique formée par l'épaisse couche sédimentaire caractéristique des chaînes subalpines. L'empreinte glaciaire y est omniprésente. L'ensemble présente par ailleurs un évident intérêt paysager.
Le site proposé couvre la totalité de la chaîne des Aravis depuis au nord la vallée de l'Arve jusqu' au sud, la vallée de la Chaise.
Le périmètre de ce site a exclu les domaines skiables existant sur les communes de la Clusaz et Manigod, et en particulier la zone du col des Aravis.

Essentiellement représentatifs des zones de végétation subalpine et alpine, les milieux naturels des Aravis sont riches et variés. C'est d'autant plus vrai que la végétation, calcicole dans son ensemble du fait de la nature dominante du substrat, présente cependant des enclaves silicicoles et acidophiles.
Le site proposé comprend essentiellement :
- des pelouses et landes subalpines et alpines, soit climaciques, soit d'origine pastorale.
- des milieux rocheux (dalles calcaires lapiazées, falaises , éboulis...)
- quelques milieux forestiers (pessières subalpines et forêts de pins de montagne)
- quelques zones humides et quelques lacs d'altitude.

Qualité et importance

Le site proposé est très favorable aux galliformes de montagne :
- Le Tétras lyre est présent sur la totalité de la chaîne des Aravis entre 1 400 et 2 300 mètres d'altitude.
- La Gélinotte des bois se rencontre dans les parties boisées des contreforts, principalement ceux orientés au nord mais en faible densité.
- Le Lagopède des Alpes est présent sur la totalité des crêtes et notamment sur la partie nord de la chaîne.
- La Perdrix bartavelle est également présente sur l'ensemble de la chaîne et principalement en versant sud.

En ce qui concerne les rapaces :
- Le Gypaète barbu utilise l'ensemble des ressources alimentaires de la chaîne des Aravis, qui présente les caractéristiques requises pour une installation naturelle de cette espèce. La Combe de Doran a d'ailleurs été choisie comme site d'acclimatation des jeunes Gypaètes dans le cadre du programme international de réintroduction de l'espèce dans l'arc alpin. Depuis la saison de reproduction 2004-2005, un couple fréquente très régulièrement ce secteur. Cet hiver 2005-2006, ce couple occupe une aire située sous le passage du Saix et a pondu entre le 29 janvier et le 6 février.
- La population d'Aigle royal est estimée à 5 couples.
- Nichent également sur les Aravis le Faucon pèlerin, l'Autour des palombes, la Bondrée apivore, le Circaète Jean-le-Blanc, ainsi que la Chouette de Tengmalm et probablement la Chevêchette et le Grand-duc d'Europe, qui sont sporadiquement " contactés ".

Le Pic noir est présent dans toutes les forêts bordant la chaîne et le Crave à bec rouge fréquente les pentes méridionales du Col des Aravis.

Vulnérabilité

La vulnérabilité du site peut résider dans
La fréquentation d'été (randonnée) et d'hiver (raquettes, ski de randonnée)
La proximité immédiate des domaines skiables
La régression de l'activité pastorale et forestière
L'équipement potentiel de certains secteurs (remontées mécaniques, câbles divers...) 
Le survol de la chaîne sur toutes ces formes.