Logos SINP

FR8212026 - Gorges de la Loire aval

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : septembre 2018.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR8212026

Compilation : 28/02/2006

Mise à jour : 22/08/2017

Appelation du site : Gorges de la Loire aval

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 25/04/2006
  • ZPS : Dernier arrêté : 12/07/2018
Texte de référence
Arrêté de création du 12 juillet 2018 portant décision du site Natura 2000 Gorges de la Loire aval (zone de protection spéciale)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 4,07059 (E 4°04'14'')
  • Latitude : 45,91520 (N 45°54'54'')
Superficie : 7 388 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 271 m.
  • Max : 552 m.
  • Moyenne : 389 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : RHÔNE-ALPES
DEPARTEMENT : Loire (100%)
COMMUNES : Balbigny, Bully, Commelle-Vernay, Cordelle, Dancé, Lentigny, Pinay, Saint-Georges-de-Baroille, Saint-Jean-Saint-Maurice-sur-Loire, Saint-Jodard, Saint-Marcel-de-Félines, Saint-Paul-de-Vézelin, Saint-Priest-la-Roche, Villerest.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 40%
Forêts caducifoliées 13%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 13%
Forêts mixtes 10%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 9%
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 8%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 6%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 1%

Autres caractéristiques du site

Les gorges de la Loire aval (par opposition aux " gorges amont " à l'amont de St-Just - St-Rambert), correspondent au seuil topographique de Neulise. Autour du plan d'eau de la retenue de Villerest (760 ha environ), elles s'étendent sur plusieurs milliers d'hectares composés de versants couverts aujourd'hui de landes et boisements entourés de prairies. Ces gorges sont toutefois moins escarpées que les gorges amont.

Qualité et importance

Le site des Gorges de la Loire aval a été inventorié au sein de la Zone Importante pour la Conservation des Oiseaux ZICO RA09 " Plaine du Forez " (département de la Loire) pour la nidification d'espèces remarquables et plus particulièrement pour les rapaces.

Les principaux habitats naturels favorables aux oiseaux sont :
- les milieux rocheux ;
- les boisements avec de grands arbres ;
- les landes ;
- les milieux agricoles favorables aux espèces prairiales et servant de zone de chasse pour tous les rapaces ;
- le plan d'eau de la retenue de Villerest.

L'intérêt du site au titre de la directive Oiseaux réside dans la présence d’une mosaïque de milieux permettant la nidification de plusieurs espèces remarquables d'un grand intérêt patrimonial. Les zones rocheuses des gorges accueillent en effet le Grand-duc d'Europe, alors que les boisements sont favorables au Circaète Jean-le-Blanc, à la Bondrée apivore, au Milan noir et au Milan royal. Les boisements accueillent également d'autres espèces de rapaces comme l'Epervier d'Europe, la Buse variable et le Faucon crécerelle.

Le site est aussi un lieu important pour les espèces des milieux agricoles. En effet, les zones en déprise avec des landes permettent la nidification des Busards Saint-Martin et cendré, ainsi que très probablement de l'Engoulevent d'Europe. Les secteurs de prairies avec quelques haies sont favorables à l'Oedicnème criard, l'Alouette lulu et la Pie-grièche écorcheur.

Le Bihoreau gris utilise le site comme zone d'alimentation.

Le Goéland leucophée est désormais présent toute l'année en petits effectifs sur le site.

Avec la retenue de Villerest, cet espace est une halte migratoire pour le Balbuzard pêcheur et un site d'hivernage pour certains oiseaux d'eau (Anatidés surtout, mais aussi Grand Cormoran, Héron cendré, Foulque macroule…).

Vulnérabilité

Vulnérabilité :

L'intérêt ornithologique du site est soumis à l'évolution des milieux présents suite à la déprise agricole : le boisement des versants par abandon du pâturage des prairies et des landes est de plus en plus important et nuit aux espèces des milieux ouverts.

Plus localement, les activités de loisirs et la fréquentation qu'elles engendrent peuvent être une source de dérangement pour des espèces sensibles et notamment pour les rapaces qui représentent un grand intérêt pour ce site.