Logos SINP

FR8301056 - Tourbières et zones humides du nord-est du massif cantalien

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 09/12/16 (à partir de la base : septembre 2015)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR8301056

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 21/11/2013

Appelation du site : Tourbières et zones humides du nord-est du massif cantalien

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/04/2002
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 07/12/2004
  • ZSC : premier arrêté : 02/10/2014
  • ZSC : Dernier arrêté : 02/10/2014
Texte de référence

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 2,84306 (E 2°50'35'')
  • Latitude : 45,21944 (N 45°13'09'')
Superficie : 1 527 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 1 080 m.
  • Max : 1 292 m.
  • Moyenne : 1 150 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : AUVERGNE
DEPARTEMENT : Cantal (100%)
COMMUNES : Chastel-sur-Murat, Chavagnac, Dienne, Landeyrat, Saint-Saturnin, Ségur-les-Villas, Vernols.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 40%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 25%
Forêts de résineux 15%
Prairies ameliorées 10%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 5%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 5%

Autres caractéristiques du site

Tourbières acides sur plateaux volcaniques avec bassins versants occupés par des pâturages d'estives, des prairies et des parcelles boisées récemment.

L'évolution naturelle vers des tourbières dégradées peut être accentuée par des action de l'Homme (drainage, remise en eau, plantations...).

Qualité et importance

Site important pour la diversité floristique, abrite des plantes relictes glaciaires et autres espèces d'invertébrés très rares.

Vulnérabilité

L'évolution naturelle vers des tourbières dégradées peut être accentuée par des actions de l'Homme (drainage, remise en eau, plantations...)