Logos SINP

FR8301057 - Gorges de la Dordogne, de l'Auze et de la Sumène

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : décembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR8301057

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 07/11/2016

Appelation du site : Gorges de la Dordogne, de l'Auze et de la Sumène

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/1999
  • pSIC : dernière évolution : 30/04/2013
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 03/12/2014
  • ZSC : premier arrêté : 30/06/2015
  • ZSC : Dernier arrêté : 30/06/2015
Texte de référence
Arrêté de création du 30 juin 2015 portant décision du site Natura 2000 Gorges de la Dordogne, de l'Auze et de la Sumène (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 2,28583 (E 2°17'08'')
  • Latitude : 45,27028 (N 45°16'13'')
Superficie : 4 206 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 550 m.
  • Max : 900 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : AUVERGNE
DEPARTEMENT : Cantal (100%)
COMMUNES : Ally, Arches, Bassignac, Brageac, Chalvignac, Champagnac, Chaussenac, Jaleyrac, Mauriac, Pleaux, Sourniac, Veyrières.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 93%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 2%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 2%
Pelouses sèches, Steppes 1%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 1%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%

Autres caractéristiques du site

Les gorges de la Dordogne furent, au cours des siècles passés, un véritable corridor économique. La vie des populations locales était centrée sur la rivière, navigable, et ses environs. La déprise agricole et l’exode rural ont fait des gorges de la Dordogne un territoire abandonné, devenu une simple frontière entre deux régions administratives, l’Auvergne et le Limousin. Cet abandon a entraîné un certain retour de la nature dans les gorges, et fut probablement très favorable à certaines espèces et habitats, dont les éboulis boisés et les ripisylves.
Le paysage des gorges tel qu’on peut l’observer aujourd’hui se présente donc sous la forme d’un grand massif  boisé relativement homogène (chênaies et hêtraies) et relativement peu pénétré.

Qualité et importance

Site très intéressant de la haute vallée de la Dordogne, contigu au site existant en rive droite de la rivière, côté Limousin. Cet ensemble recèle une grande diversité d’habitats (dont 11 habitats d’intérêt communautaire) et revêt une importance certaine pour ses forêts (en particulier de ravin et de bords de ruisseau), landes, et groupements rupicoles. Par ailleurs ce site est particulièrement intéressant pour les oiseaux migrateurs (ce secteur est par ailleurs désigné dans le cadre de la directive Oiseaux sous le numéro et l’appellation  « FR7412001 - Gorges de la Dordogne ».

Vulnérabilité

 Elle est surtout liée à la gestion forestière (risque d'intensification, coupes et dessertes).