Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

FR8301073 - Côteaux de Montlaison / la Garenne / Prés salés de Beaumont

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : décembre 2019.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 28/11/19 (à partir de la base : octobre 2018)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR8301073

Compilation : 30/11/1995

Mise à jour : 01/07/2017

Appelation du site : Côteaux de Montlaison / la Garenne / Prés salés de Beaumont

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/03/1999
  • pSIC : dernière évolution : 30/09/2011
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 16/11/2012
  • ZSC : premier arrêté : 02/10/2014
  • ZSC : Dernier arrêté : 02/10/2014
Texte de référence
Arrêté de création du 02 octobre 2014 portant décision du site Natura 2000 Côteaux de Montlaison / la Garenne / Prés salés de Beaumont (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 3,32833 (E 3�19'41'')
  • Latitude : 45,31722 (N 45�19'01'')
Superficie : 82 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 430 m.
  • Max : 546 m.
  • Moyenne : 495 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : AUVERGNE
DEPARTEMENT : Haute-Loire (100%)
COMMUNES : Beaumont, Bournoncle-Saint-Pierre.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Pelouses sèches, Steppes 57%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 14%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 13%
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 10%
Prairies ameliorées 3%
Marais salants, Prés salés, Steppes salées 2%
Forêts caducifoliées 1%

Autres caractéristiques du site

D'une superficie d'environ 82 hectares, le site Natura 2000 "Coteaux de Montlaison - La Garenne - Prés salés de Beaumont" s'étend sur les communes de Beaumont et de Bournoncle-Saint-Pierre.

Les coteaux secs sont principalement occupés par des pelouses sèches semi-naturelles (44,2%) et des pelouses calcicoles xérophiles (2,2 %).

Des pelouses pionnières et des dalles calcaires sont également présentes en mosaïques sur l'ensemble du site.

Aux abords des coteaux, on retrouve des prairies maigres de fauches ainsi que des cultures.

Sous le village de Beaumont, se situent les prés salés continentaux (0,8 %) ainsi que les prairies saumâtres (1,5%).
Parmi les enjeux majeurs du site, on citera ceux liés à la conservation des habitats naturels à forte valeur patrimoniale, intimement liés au maintien et au développement de pratiques agricoles adaptées.

Une espèce étroitement liée aux milieux semi-ouverts est présente au niveau des pelouses de la butte de Montlaison: la Laineuse du prunellier.

La maîtrise des projets d'aménagement et l'expertise des études d'incidence s'avèrent importantes, notamment par rapport à d'éventuels travaux sur les canalisations d'eau potable. 

Un autre enjeu prioritaire concerne la restauration des pelouses sèches et des zones salées dégradées. La superficie des prés salés se voit réduite par la présence d'un remblai.

Un ancien élevage de porcs en plein air, sur la butte de Montlaison, a transformé les pelouses sèches initiales en une zone très fortement rudérale.

Sur la Garenne, la réhabilitation d'une ancienne décharge sauvage constitue également un enjeu important.

Qualité et importance

L'ensemble de ces habitats présentent un potentiel biologique remarquable, rare et spécifique.

Les deux zones calcaires du Montlaison et de la Garenne abritent des espèces d'affinité méridionale, en fin d'aire de répartition ainsi que de nombreuses orchidées rares. Le site est le plus riche, de tout le département, en espèces d'orchidées.

Les prés salés continentaux, seuls de ce type en Haute-Loire, constituent une troisième zone.

L'état de conservation des habitats est globalement moyen sur le site, mais néanmoins en meilleurs état qu'à l'échelle bigéographique (évaluation MNHN, 2006/2007). Le site possède donc une responsabilité forte pour la préservation de ces habitats et de ces espèces patrimoniales.

Vulnérabilité

Parmi les enjeux majeurs du site, on citera ceuxliés à la conservation des habitats naturels à forte valeur patrimoniale, intimement liés au maintien et au développement de pratiques agricoles adaptées.

La maîtrise des projets d'aménagement et l'expertise des études d'incidence, s'évèrent importantes, notamment par rapport à d'éventuels travaux sur les canalisations d'eau potable.

Un autre enjeu prioritaire concerne la restauration des pelouses sèches et des zones salées dégradées. La superficie des prés salés se voit réduite par la présence d'un remblai. 

Un ancien élevage de porc en plein air, sur la butte de Montlaison, a transformé les pelouses sèches initiales en une zone très fortement rudérale.

Sur la Garenne, la réhabilitation d'une ancienne décharge sauvage constitue également un enjeu important.