Logos SINP

FR8302008 - Carrière de Solignac (dite de Coucouron)

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : mai 2019.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR8302008

Compilation : 30/04/2001

Mise à jour : 21/11/2013

Appelation du site : Carrière de Solignac (dite de Coucouron)

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/09/2011
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 16/11/2012
  • ZSC : premier arrêté : 02/10/2014
  • ZSC : Dernier arrêté : 02/10/2014
Texte de référence
Arrêté de création du 02 octobre 2014 portant décision du site Natura 2000 Carrière de Solignac (dite de Coucouron) (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 3,87639 (E 3°52'35'')
  • Latitude : 44,97417 (N 44°58'27'')
Superficie : 220 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 660 m.
  • Max : 930 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : AUVERGNE
DEPARTEMENT : Haute-Loire (100%)
COMMUNES : Solignac-sur-Loire.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 50%
Forêts mixtes 35%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 15%

Autres caractéristiques du site

D'une superficie de 224 hectares, le site Natura 2000 est situé sur un plateau localisé sur la rive gauche des gorges de la Loire à Solignac-sur-Loire.

Le site est situé à 10km du Puy-en-Velay; il est donc situé en milieu rural mais aujourd'hui marqué par une extension du bourg de Solignac (lotissements) qui le jouxte.

L'agriculture est encore présente, notamment par une activité d'élevage importante, essentiellement loclisée sur les plateaux.
Dans les pentes, l'actvité agricole a fait place à des bois généralement peu exploités dominés par le Pin sylvestre.

Une ancienne carrière souterraine de pouzzolane située sur les hauteurs du site abrite le plus important gîte d'hibernation de chauve-souris de Haute-Loire.

Parmi les enjeux majeurs du site, on citera ceux liés à la protection du gîte d'hibernation eu au maintien de la qualité des territoires de chasse (bois, prairies de fauche, pelouses sèches, haies).

Trois problématiques concernent ce site: 
- l'abandon de certains espaces (forestiers, pelouses sèches)
- la fréquentation du gîte d'hibernation
- le risque de destruction de certains habitats (aménagement, intensification des pratiques agricoles).

Qualité et importance

Hormis les effectifs hivernaux de Grand rhinolophe parmi les plus important de Haute-Loire et la présence de 5 espèces de chauve-souris d'intérêt communautaire, il faut noter que le site possède un territoire de chasse en excellent état de conservation et d'une forte connectivité entre milieux (haies, pinèdes, rivières, ripisylves...).

Le site est par ailleurs concerné par d'autres espèces de chauves-souris d'intérêt communautaire (annexe IV) au nombre de 14, et par 4 habitats d'intérêt communautaire.

La diversité des espèces de chauves-souris fait du site l'un des sites majeurs pour la conservation des chiroptères en Auvergne. 

Vulnérabilité

Parmi les enjeux majeurs du site, on citera ceux liés à la protection du gîte d'hibernation et au maintien de la qualité des territoires de chasse (bois, prairies de fauche, pelouses sèches, haies).

Trois problématiques concernent ce site :
- l'abandon de certains espaces (forestiers, pelouses sèches),
- la fréquentation du gîte d'hibernation,
- le risque de destruction de certains habitats (aménagement, intensification des pratiques agricoles).