Logos SINP

FR8302009 - Complexe minier de la vallée de la Senouire

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : mai 2019.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR8302009

Compilation : 30/04/2001

Mise à jour : 29/04/2015

Appelation du site : Complexe minier de la vallée de la Senouire

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/09/2015
  • SIC : Première publication au JO UE : 07/12/2004
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 09/12/2016
  • ZSC : premier arrêté : 22/08/2006
  • ZSC : Dernier arrêté : 25/01/2017
Texte de référence
Arrêté de création du 25 janvier 2017 portant décision du site Natura 2000 Complexe minier de la vallée de la Senouire (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 3,60000 (E 3°36'00'')
  • Latitude : 45,19889 (N 45°11'56'')
Superficie : 2 181 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 563 m.
  • Max : 1 054 m.
  • Moyenne : 800 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : AUVERGNE
DEPARTEMENT : Haute-Loire (100%)
COMMUNES : Chapelle-Bertin, Chassagnes, Chavaniac-Lafayette, Jax, Josat, Mazerat-Aurouze, Sainte-Marguerite, Varennes-Saint-Honorat.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts mixtes 75%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 20%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 5%

Autres caractéristiques du site

Le site Natura 2000 "Complexe minier de la Vallée de la Senouire" s'étend sur 2181 hectares sur huit communes: Jax, Josat, Sainte-Marguerite, La Chapelle-Bertin, Chavaniac-Lafayette, Varennes-Saint-Honorat, Mazerat-Aurouze et Chassagnes.

Il comprend un réseau important de gîtes d’hibernation et deux gîtes de parturition (églises de Chassagnes et de Sainte-Marguerite) abritant principalement le Petit Rhinolophe et le Grand Rhinolophe, ainsi que les territoires de chasses qu’offrent les milieux naturels variés de la vallée de la Senouire.
La population de Petit Rhinolophe est dominante avec plus de 120 individus observés en hiver.

Initialement désigné pour la préservation des chauves-souris, ce site abrite également d'autres espèces d'intérêt communautaire, ainsi qu'un certain nombre d'espèces protégées en France.

Parmi les enjeux majeurs du site, on citera ceux liés au maintien des sites connus de chauves-souris et au maintien de la qualité de leur territoire de chasse, qu'il soit forestier ou bocager.

Cette qualité de territoire de chasse est très sensible aux modifications des pratiques sylvicoles et pastorales. Ces dernières, actuellement favorables sur le site, doivent faire l'objet d'une grande attention.
On soulignera sur le site la problématique du suivi des gîtes d'hibernation, rendu impossible depuis la fermeture avec des systèmes fixes de l'ensemble des ouvrages miniers abritant des chauves-souris.

Un autre enjeu concerne la préservation des habitats remarquables du site, voire la restauration de certains habitats dégradés par les activités humaines. Le maintien d'une gestion durable des parcelles situées en bord de rivière, en particulier les forêts alluviales, et l'absence de plantations, constituent également un enjeu.
En cas de besoin, on évitera la banalisation des formations en luttant contre le développement des essences envahissantes.

En ce qui concerne les autres activités, l'organisation des pratiques et la recherche d'une bonne cohérence avec les enjeux du site, doivent permettre de ne pas altérer la qualité du site.

Qualité et importance

Le site représente le plus important réseau minier au niveau chiroptérologique de Haute-Loire. Il est aussi le seul site à accueillir le Murin de Beschtein.

Cet ensemble présente un potentiel biologique remarquable, du fait de le présence d'une mosaïque d'habitats naturels: rivière à loutre et à Lamproie de planer, boisements humides alluviaux, forêts montagnardes d'intérêt communautaire, habitats de pelouses et de roches relictuels (espèces remarquables floristiques liées à ces habitats).

Aux habitats naturels s'ajoutent la présence de bâtiments et infrastructures abritant des chauves-souris en période en période de reproduction et un réseau de galeries de mines (26 ouvrages pour 1600 m de galeries) accueillant les chauves-souris en période d'hibernation.

Le site est par ailleurs situé dans une zone de bocage bien préservée qui constitue le territoire de chasse privilégié de certaines espèces de chauves-souris.

Les principales activités s'exerçant sur le site sont l'agriculture et la sylviculture, ces deux activités sont intimement liées à la qualité et à la préservation des habitats et des espèces du site Natura 2000.

Vulnérabilité

Parmi les enjeux majeurs du site, on citera ceux liés au maintien des gîtes connus de chauves-souris et au maintien de la qualité de leur territoire de chasse, qu'ils soient forestiers ou bocagers.

Cette qualité de territoire de chasse est très sensible aux modifications des pratiques sylvicoles et pastorales. Ces dernières, actuellement favorables sur le site, doivent faire l'objet d'une grand attention.

On soulignera sur le site la problématique du suivi des gîtes d'hibernation, rendu impossible depuis la fermeture avec des systèmes fixes de l'ensemble des ouvrages miniers abritant des chauves-souris.

Un autre enjeu concerne la préservation des habitats remarquables du site, voire la restauration de certains habitats dégradés par les activités humaines. Le maintien d'une gestion durable des parcelles situées en bord de rivière, en particulier les forêts alluviales, et l'absence de plantations, constituent également un enjeu.

En cas de besoin, on évitera la banalisation de des formations en luttant contre le développement des essences envahissantes.

En ce qui concerne les autres activités, l'organisation des pratiques et la recherche d'une bonne cohérence avec les enjeux du site doivent permettre de ne pas altérer la qualité du site.