Logos SINP

FR8312010 - Gorges de la Truyère

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : juin 2018.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR8312010

Compilation : 30/11/2005

Mise à jour :

Appelation du site : Gorges de la Truyère

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 24/04/2006
  • ZPS : Dernier arrêté : 12/07/2018
Texte de référence
Arrêté de création du 12 juillet 2018 portant décision du site Natura 2000 Gorges de la Truyère (zone de protection spéciale)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 3,00194 (E 3°00'6'')
  • Latitude : 44,88333 (N 44°52'59'')
Superficie : 21 569 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 620 m.
  • Max : 1 065 m.
  • Moyenne : 800 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : AUVERGNE
DEPARTEMENT : Cantal (100%)
COMMUNES : Alleuze, Anglards-de-Saint-Flour, Chaliers, Chaudes-Aigues, Espinasse, Fridefont, Jabrun, Lavastrie, Lieutadès, Loubaresse, Maurines, Neuvéglise, Oradour, Paulhenc, Ruynes-en-Margeride, Sainte-Marie, Saint-Georges, Saint-Martial, Sériers, Villedieu.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 72%
Forêts caducifoliées 12%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 5%
Forêts de résineux 3%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 2%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 1%
Forêts mixtes 1%
Autres terres arables 1%
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 1%
Pelouses sèches, Steppes 1%

Autres caractéristiques du site

intérêt paysager

Qualité et importance

Gorges profondes aux versants abrupts, avec des milieux rocheux abondants sous forme de corniches, falaises et éboulis. On trouve des pelouses, des landes, des formations arbustives thermophiles. Sur les palteaux, des zones cultivées ( bocage) alternent avec des vallées plus ou moins encaissées affluentes.

Il s'agit d'un des sites les plus intéressants en Auvergne et en France pour la conservation des rapaces forestiers et rupestres. La densité de Circaete Jean le Blanc est importante et la population d'Aigles bottés est l'une des plus florissante en Auvergne. 
La population de Milan royal compte également parmi les plus importantes de la région. 
Le Faucon pélerin trouve là de nombreux sites de nidification. Les landes et milieux ouverts , cultivés ou non, permettent également la présence de nombreux  couples d'Engoulevents, Alouettes lulu, Pies grièches.

 
Le site constitue également une voie de migration  pour le passage des rapaces, cigognes, pigeons et passereaux.

A noter l'apparition occasionnelle de Aegypius monachus dans le site.

Vulnérabilité

Sylviculture : risque ponctuel de perte de diversité de boisements et d'habitats...

Agriculture : risque de fermeture des milieux, risques de drainages ponctuels de prairies humides 

Activités de loisirs : éviter le dérangements dans les zones de nidification pendant période de reproduction des oiseaux rupestres notamment.

Infrastructures : vigilence sur les créations de lignes électriques nouvelles, projets éoliennes