Logos SINP

FR8312013 - Val d'allier Saint Yorre-Joze

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : décembre 2017.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR8312013

Compilation : 31/12/2005

Mise à jour :

Appelation du site : Val d'allier Saint Yorre-Joze

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 24/04/2006
  • ZPS : Dernier arrêté : 24/04/2006
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 3,38806 (E 3°23'17'')
  • Latitude : 45,94417 (N 45°56'39'')
Superficie : 5 650 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 260 m.
  • Max : 320 m.
  • Moyenne : 290 m.
Régions biogéographiques :
Continentale : 100%

REGION : AUVERGNE
DEPARTEMENT : Allier (6%)
COMMUNES : Mariol, Saint-Yorre.

DEPARTEMENT : Puy-de-Dôme (94%)
COMMUNES : Charnat, Crevant-Laveine, Culhat, Joze, Limons, Luzillat, Maringues, Mons, Puy-Guillaume, Ris, Saint-Priest-Bramefant, Vinzelles.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Autres terres arables 82%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 5%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 5%
Prairies ameliorées 3%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 2%
Forêts caducifoliées 2%
Pelouses sèches, Steppes 1%

Autres caractéristiques du site

Intérêts paysager, géomorphologique

Qualité et importance

Il s'agit d'un important site alluvial en Auvergne. le val d'Allier est reconnu comme étant une zone humide d'importance internationale par la richesse de ses milieux et son intérêt pour les oiseaux :

*nidification de nombreuses espèces dont certaines sont rares ( 4 espèces de hérons arboricoles, très forte population de Milan noir,  colonie de  Sterne pierregarin, d'Oedicnème criard..)
*site d'importance majeure pour la migration et l'hivernage ( nombreuses espèces dont la Grande aigrette, le Balbuzard pêcheur, la Grue cendrée, divers anatidés et limicoles...)

On peut noter également des espèces occasionnelles qui font parties de l'annexe 1 de la Directive ( Botaurus stellaris, Luscinia svecica, Mergus albellus, Larus melanocephalus, Tetrax tetrax) ou sont des espèces migratrices non annexe 1 ( Netta rufina, Arenaria interpres, Pluvialis squatarola, Acrocephalus arundinaceus).
A signaler  le présence assez rare de Branca leucopsis.

Vulnérabilité

Maintien de la dynamique fluviale ( pas d'enrochement, pas d'extraction de granulats)
Extension des cultures irriguées entrainat la disparition des prairies, des  forêts et landes arbustives.