Logos SINP

FR9101367 - Vallée du Gardon de Mialet

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : juin 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9101367

Compilation : 31/01/1996

Mise à jour : 12/02/2016

Appelation du site : Vallée du Gardon de Mialet

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/12/1998
  • pSIC : dernière évolution : 31/12/1998
  • SIC : Première publication au JO UE : 19/07/2006
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 19/07/2006
  • ZSC : premier arrêté : 07/04/2016
  • ZSC : Dernier arrêté : 07/04/2016
Texte de référence
Arrêté de création du 07 avril 2016 portant décision du site Natura 2000 Vallée du Gardon de Mialet (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 3,79500 (E 3°47'41'')
  • Latitude : 44,19556 (N 44°11'44'')
Superficie : 23 371 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 150 m.
  • Max : 1 009 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : LANGUEDOC-ROUSSILLON
DEPARTEMENT : Gard (15%)
COMMUNES : Générargues, Mialet, Saint-André-de-Valborgne, Saint-Jean-du-Gard, Saint-Paul-la-Coste, Thoiras.

DEPARTEMENT : Lozère (85%)
COMMUNES : Barre-des-Cévennes, Cassagnas, Gabriac, Moissac-Vallée-Française, Molezon, Pompidou, Saint-André-de-Lancize, Sainte-Croix-Vallée-Française, Saint-Étienne-Vallée-Française, Saint-Germain-de-Calberte, Saint-Hilaire-de-Lavit, Saint-Martin-de-Boubaux, Saint-Martin-de-Lansuscle, Saint-Michel-de-Dèze, Vebron.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts de résineux 40%
Forêts caducifoliées 37%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 10%
Forêts sempervirentes non résineuses 10%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 1%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 1%

Autres caractéristiques du site

Le site concerne une vallée typique des Cévennes méridionales englobant le Gardon de Mialet et son bassin versant marqué par une occupation humaine très ancienne. 
Le substrat acide a permis le développement de la châtaigneraie après avoir représenté une ressource essentielle des communautés cévenoles, a perdu de son intérêt du fait du développement des échanges et de la déprise importante qu'ont connu toutes les vallées de ce type. 

Qualité et importance

Ce site est centré sur une vallée cévenole et son réseau hydrographique. Le Gardon et ses affluents abritent des populations de poissons d'intérêt communautaire, notamment le Barbeau méridional (Barbus meridionalis), mais aussi le Castor (Castor fiber) et l'Ecrevisse à pieds blancs (Austropotamobius pallipes). Les habitats naturels dépendant du système aquatique sont représentés par les ripisylves méditerranéennes et les formations de bords de cours d'eau (bancs de graviers végétalisés) et également par des suintements temporaires à Spiranthes d'été.
On trouve également des populations de Pin de Salzmann associé à des cistes rares (Ciste à feuilles de peuplier et ciste de Pouzolz).
La châtaigneraie cévenole est bien représentée mais n'est pas en très bon état de conservation à la suite de l'abandon de sa culture.
Des formations remarquables et riches, de matorral à Genévriers oxycèdres âgés sur silice sont présents sur la montagne de la Vieille morte (à cheval sur la vallée du Galeizon).

Vulnérabilité

Sensibilité du milieu aquatique et les espèces associées aux différentes pollutions (rejets de stations d'épuration, piscicultures, rejets d'origine agricole et domestique).
Les pompages divers, ont également des impacts sur les niveaux d'étiage et la qualité de l'eau.