Logos SINP

FR9101431 - Mare du plateau de Vendres

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9101431

Compilation : 31/01/1996

Mise à jour : 18/01/2018

Appelation du site : Mare du plateau de Vendres

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/12/1998
  • pSIC : dernière évolution : 31/12/1998
  • SIC : Première publication au JO UE : 19/07/2006
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 19/07/2006
  • ZSC : premier arrêté : 26/12/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 26/12/2008
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 3,23750 (E 3°14'14'')
  • Latitude : 43,27889 (N 43°16'44'')
Superficie : 17,56 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 33 m.
  • Max : 34 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : LANGUEDOC-ROUSSILLON
DEPARTEMENT : Hérault (100%)
COMMUNES : Sauvian, Vendres.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Autres terres arables 83%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 13%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 2%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%

Autres caractéristiques du site

Site inclus dans un des nombreux plateau qui marquent la plaine agricole du Biterrois où la culture de la vigne domine très largement. 

Qualité et importance

Site extrêmement important pour la conservation de Marsilea strigosa.
Ce site abritait une des quatre seules populations de Marsilea strigosa de France. Il s'agit d'une cuvette inondable sur un plateau siliceux, installée au milieu des vignes.
Ce secteur a été mis en culture dans le passé mais les modes culturaux de l'époque et les conditions stationnelles (permanence de l'eau, mauvais drainage) ont permis à Marsilea strigosa et à d'autres espèces rares des mares temporaires méditerranéennes de subsister et de prospérer.
Cependant ces dernières années (depuis 2012) l'espèce ne s'est pas exprimée. Elle est considéré non présente actuellement, même si le site conserve un forte responsabilité pour cette espèce.

Vulnérabilité

Ce site est sensible au drainage (actuellement en cours sur l'ensemble du plateau) et à ses effets immédiats sur les plantes amphibies.
Les communautés des mares temporaires sont également sensibles aux effets de la concurrence végétale d'espèces mésophiles, accrue par le drainage. L’ensemble du plateau est drainé depuis 1993 par de nombreux fossés pour les besoins de la viticulture. De plus, la route sur la limite ouest du périmètre empêche le ruissellement du bassin versant situé de l’autre côté de celle-ci vers les dépressions où se retrouvait l’habitat d’intérêt communautaire justifiant la désignation du site. 
D’importants travaux sont nécessaires pour rétablir un fonctionnement hydraulique sur le site et assurer la réapparition du cortège floristique associé aux mares temporaires méditerranéennes qui donnait sa spécificité au site. 
En effet, les suivis floristiques effectués tous les ans ont montré une perte progressive des espèces caractéristiques de l'habitat *3170 "mares temporaires méditerranéennes".