Logos SINP

FR9101431 - Mare du plateau de Vendres

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : décembre 2017.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9101431

Compilation : 31/01/1996

Mise à jour : 30/06/2006

Appelation du site : Mare du plateau de Vendres

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/12/1998
  • pSIC : dernière évolution : 31/12/1998
  • SIC : Première publication au JO UE : 19/07/2006
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 19/07/2006
  • ZSC : premier arrêté : 26/12/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 26/12/2008
Texte de référence
Arrêté de création du 26 décembre 2008 portant décision du site Natura 2000 Mare du plateau de Vendres (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 3,23750 (E 3°14'14'')
  • Latitude : 43,27889 (N 43°16'44'')
Superficie : 17,6 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 33 m.
  • Max : 34 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : LANGUEDOC-ROUSSILLON
DEPARTEMENT : Hérault (100%)
COMMUNES : Sauvian, Vendres.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 60%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 30%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 10%

Autres caractéristiques du site

Site inclus dans un des nombreux plateau qui marquent la plaine agricole du Biterrois où la culture de la vigne domine très largement. 

Qualité et importance

Site extrêmement important pour la conservation de Marsilea strigosa.
Ce site abrite une des trois seules populations de Marsilea strigosa de France. Il s'agit d'une cuvette inondable sur un plateau siliceux, installée au milieu des vignes.
Ce secteur a été mis en culture dans le passé mais les modes culturaux de l'époque et les conditions stationnelles (permanence de l'eau, mauvais drainage) ont permis à Marsilea strigosa et à d'autres espèces rares des mares temporaires méditerranéennes de subsister et de prospérer.

Vulnérabilité

Ce site est sensible au drainage (actuellement en cours sur l'ensemble du plateau) et à ses effets immédiats sur les plantes amphibies.
Les communautés des mares temporaires sont également sensibles aux effets de la concurrence végétale d'espèces mésophiles, accrue par le drainage.