Logos SINP

FR9101473 - Massif de Madres-Coronat

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : juin 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9101473

Compilation : 31/03/1996

Mise à jour : 22/10/2013

Appelation du site : Massif de Madres-Coronat

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/03/2007
  • SIC : Première publication au JO UE : 22/12/2003
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 12/12/2008
  • ZSC : premier arrêté : 25/03/2011
  • ZSC : Dernier arrêté : 25/03/2011
Texte de référence
Arrêté de création du 25 mars 2011 portant décision du site Natura 2000 Massif de Madres-Coronat (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 2,24222 (E 2°14'31'')
  • Latitude : 42,61833 (N 42°37'05'')
Superficie : 21 363 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 400 m.
  • Max : 2 469 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Alpine : 84%

Méditerranéenne : 15%

REGION : LANGUEDOC-ROUSSILLON
DEPARTEMENT : Aude
COMMUNES : Bousquet, Counozouls, Montfort-sur-Boulzane.

DEPARTEMENT : Pyrénées-Orientales (100%)
COMMUNES : Ayguatébia-Talau, Caudiès-de-Conflent, Conat, Formiguères, Fuilla, Jujols, Llagonne, Matemale, Mosset, Nohèdes, Olette, Oreilla, Puyvalador, Railleu, Réal, Sansa, Serdinya, Urbanya, Villefranche-de-Conflent.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 30%
Forêts caducifoliées 27%
Forêts de résineux 18%
Pelouses sèches, Steppes 15%
Forêts sempervirentes non résineuses 3%
Pelouses alpine et sub-alpine 2%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 1%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 1%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 1%

Autres caractéristiques du site

Le massif de Madres-Coronat culmine à 2469m, au nord de la chaîne pyrénéenne.
Sa vocation historique a toujours été sylvo-pastorale. A partir du large plateau sommital rayonne un réseau hydrographique qui entaille profondément le massif. Le périmètre du site a été redéfini en 2006: il ne concerne plus, désormais, que le versant sud du massif, inclus dans le département des Pyrénées Orientales. Le versant nord, qui appartient au bassin versant de l'Aue, a été logiquement rattaché au site contigu de la haute vallée de l'Aude (FR9101470).
Le site est localisé sur 2 domaines biogéographiques : 87% pour le domaine alpin et 13% pour le domaine méditerranéen.

Qualité et importance

Soumis aux influences atlantiques au nord et à l'ouest, aux influences méditerranéennes au sud et à l'est, le massif offre une multitude de faciès de végétation sur une superficie de plus de 20 000 hectares. On y rencontre aussi bien des garrigues supra-méditerranéennes, des pinèdes à Pin sylvestre ou à Pin à crochet, que des hêtraies pures ou des hêtraies-sapinières, des landes à Genêt purgatif ou à Rhododendron, ou encore des pelouses alpines. 
Le massif est en très bon état de conservation et possède de fortes potentialités biologiques que l'amélioration des pratiques de gestion forestière pourra encore renforcer .
Il possède un cortège floristique remarquable.
Les falaises d'altitude abritent une plante endémique pyrénenne, l'Alyssum des Pyrénées (Alyssum pyrenaicum). Le Dracocéphale d'Autriche (Dracocephalum austriacum), plante dont c'est la seule station en Languedoc-Roussillon est à rechercher.
14 espèces de Chauves-souris dont 5 d'intérêt communautaire ainsi que 3 espèces de Lépidoptères dont 1 prioritaire, y vivent.
On y rencontre l'Isabelle (Graellsia isabellae), insecte d'intérêt communautaire très localisé au niveau mondial (France-Espagne), au niveau national (Pyrénées-Alpes) tout comme au niveau régional (quelques populations dans les Pyrénées).
Les mammifères sont présents. Le Desman (Galemys pyrenaicus) endémique pyrénéo-cantabrique, indicateur de la qualité des eaux, est attesté.

Vulnérabilité

Le massif est en très bon état de conservation. Cependant certaines formations ouvertes (pelouses, landes claires) sont menacées par la fermeture du milieu liée à la grande dynamique des ligneux et à la diminution sensible de la pression pastorale.