Logos SINP

FR9102010 - Sites à chiroptères des Pyrénées orientales

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : juin 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9102010

Compilation : 30/11/2005

Mise à jour : 09/01/2015

Appelation du site : Sites à chiroptères des Pyrénées orientales

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2006
  • pSIC : dernière évolution : 31/05/2015
  • SIC : Première publication au JO UE : 25/01/2008
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 09/12/2016
  • ZSC : premier arrêté : 13/01/2010
  • ZSC : Dernier arrêté : 13/01/2010
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 2,29444 (E 2°17'39'')
  • Latitude : 42,50833 (N 42°30'29'')
Superficie : 2 437 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 150 m.
  • Max : 2 430 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Alpine : 79%

Méditerranéenne : 20%

REGION : LANGUEDOC-ROUSSILLON
DEPARTEMENT : Pyrénées-Orientales (100%)
COMMUNES : Canaveilles, Corneilla-de-Conflent, Fuilla, Montalba-le-Château, Nyer, Olette, Prats-de-Sournia, Ria-Sirach, Rodès, Souanyas, Trévillach, Vinça.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 14%
Forêts de résineux 12%
Forêts sempervirentes non résineuses 5%
Pelouses sèches, Steppes 2%
Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 2%
Autres terres arables 1%
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 1%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 1%
Pelouses alpine et sub-alpine 1%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 1%
Rivières et Estuaires soumis à la marée, Vasières et bancs de sable, Lagunes (incluant les bassins de production de sel) 0%
Forêts mixtes 0%
Forêts caducifoliées 37%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 22%

Autres caractéristiques du site

Le site Natura 2000 est composé de 6 entités distinctes (Nyer, grotte de Fuillà, grotte de Sirach, ancienne carrière de Rodès, mines de Montalba et grotte de Désix), s'étageant depuis les Fenouillèdes jusqu'au Conflent. Il est constitué de gîtes d'hibernation, gîtes de reproduction et gîtes de transit ainsi que de terrains de chasse pour d'importantes colonies de chauves-souris d'intérêt communautaire. Les gîtes sont des grottes et cavités naturelles (utilisées ou non pour la pratique de la spéléologie), anciennes mines et bâtiments d'anciennes carrières et milieux. Les terrains de chasse sont des milieux ouverts à semi-ouverts (milieux agro-pastoraux), milieux forestiers, milieux rupestres ainsi que des cours d'eau.

Qualité et importance

Ces sites sont utilisés par d'importantes colonies d'espèces de chauves-souris d'intérêt communautaire. D'après la méthodologie de hiérarchisation des gîtes de la SFEPM, deux gîtes présentent un intérêt national (Désix et Montalba), un gîte présente un intérêt régional (Fuillà), deux autres un intérêt départemental (Nyer et Sirach) enfin le dernier présente un intérêt local (Rodès).

Vulnérabilité

La vulnérabilité est variable selon les sites : 
- les grottes de Fuillà et Sirach font l'objet d'une fréquentation spéléologique plus ou moins importante, notamment en période de haute sensibilité (mise bas ou hibernation) ;
- le site de Rodès, ayant subi un important incendie de garrigue en 2005, a perdu de son attractivité pour la colonie mixte de reproduction Murin à oreilles échancrées / Grand rhinolophe ;
- le site de Nyer, désigné pour ces zones de chasse des Petits rhinolophes de la colonie de 280 individus du village, est en bon état de conservation mais pourrait perdre en intérêt chiroptérologique si les pratiques agro-pastorales venaient à s'intensifier ;
- enfin l'ancienne mine de Montalba, pourrait faire l'objet d'une fermeture pour mise en sécurité. Une vigilance particulière devra donc être menée.