Logos SINP

FR9110081 - Gorges du Gardon

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : septembre 2017.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR9110081

Compilation : 30/06/1991

Mise à jour : 30/06/2006

Appelation du site : Gorges du Gardon

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 30/06/1991
  • ZPS : Dernier arrêté : 20/05/2005
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 4,41667 (E 4°25'00'')
  • Latitude : 43,93333 (N 43°55'59'')
Superficie : 7 024 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 25 m.
  • Max : 216 m.
  • Moyenne : 130 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : LANGUEDOC-ROUSSILLON
DEPARTEMENT : Gard (100%)
COMMUNES : Cabrières, Castillon-du-Gard, Collias, Dions, Lédenon, Poulx, Remoulins, Saint-Bonnet-du-Gard, Sainte-Anastasie, Sanilhac-Sagriès, Vers-Pont-du-Gard.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 40%
Pelouses sèches, Steppes 15%
Forêts sempervirentes non résineuses 15%
Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 8%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 6%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 5%
Forêts caducifoliées 4%
Forêts mixtes 3%
Autres terres arables 2%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%
Prairies ameliorées 1%

Autres caractéristiques du site

Le Gardon a entaillé dans les calcaires durs de l'arrière pays nîmois de profondes gorges bordées de falaises intéressantes pour l'avifaune rupestre mais aussi pour les chiroptères.
Dans le cours supérieur des gorges, le Gardon s'assèche en été, mais il reste toujours en eau en aval. La ripisylve était de belle qualité mais les inondations catastrophique de septembre 2002 ont causé d'importants dégats à cette dernière.
La ZPS se développe également sur les plateaux calcaires qui entourent les gorges. On y rencontre des garrigues dont la colonisation par le chêne kermes progresse depuis la disparition des toupeaux, ainsi que de belles formations de chêne vert.
Les gorges et ses abords ont fait l'objet d'une protection au titre des sites reamrquables, incluant le site du Pont du Gard.
Le périmètre de la ZPS est étendu en 2006, en cohérence avecle projet d'extension de la protection au titre des sites,  pour intégrer au mieux les espaces périphériques aux gorges, incluant ainsi des garrigues plus ou moins fermées et des zones de culture qui améliorent la représentativité des milieux utilisés par les oiseaux.

Qualité et importance

La ZPS abrite trois espèces de rapaces remarquables, l'Aigle de Bonelli, le Circaète Jean-le-Blanc et le Vautour percnoptère. Le Busard cendré, le grand Duc, ainsi que la plupart des passereaux des garrigues méditerranéennes se rencontrent dans le massif.
L'extension du site en 2006 permet d'intégrer le site de nidification d'un nouveau couple d'Aigles de Bonelli installé en 2005 et d'améliorer la représentativité des territoires de chasse de ces rapaces.

Vulnérabilité

Peu de menaces directes sur les habitats. Le programme LIFE "gestion intégrée de la chênaie verte méditerranéenne" a permis de gérer efficacement les dérangements liés à la fréquentation et à la pratique de l'escalade