Logos SINP

FR9110108 - Basse plaine de l'Aude

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : octobre 2018.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR9110108

Compilation : 31/10/1998

Mise à jour : 28/02/2003

Appelation du site : Basse plaine de l'Aude

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 31/10/1998
  • ZPS : Dernier arrêté : 26/10/2004
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 3,20833 (E 3°12'29'')
  • Latitude : 43,24167 (N 43°14'30'')
Superficie : 4 857 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 0 m.
  • Max : 10 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : LANGUEDOC-ROUSSILLON
DEPARTEMENT : Aude (47%)
COMMUNES : Fleury, Salles-d'Aude.

DEPARTEMENT : Hérault (53%)
COMMUNES : Lespignan, Nissan-lez-Enserune, Vendres.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 35%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 25%
Autres terres arables 25%
Marais salants, Prés salés, Steppes salées 7%
Dunes, Plages de sables, Machair 3%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 2%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 2%
Rivières et Estuaires soumis à la marée, Vasières et bancs de sable, Lagunes (incluant les bassins de production de sel) 1%

Autres caractéristiques du site

Le site comprend  un complexe de milieux liés au cours aval du fleuve Aude : d'une part un ensemble bocager où alternent vignobles et prairies humides autour d'un réseau de canaux permettant de gérer une inondation temporaire des terres pour lutter contre la remontée du sel, d'autre part de vastes ensembles d'étangs (Vendres, Pissevaches) plus ou moins saumatres où se développent l'ensemble des milieus caractéristiques des zones humides méditerranéennes. Le site inclut aussi une zone de dunes littorales.
L'ensemble présente un grand intérêt tant ornithologique que paysager, qui a longtemps été menacé par des projets touristiques aujourd'hui abnadonnés. Les multiples conflits d'usage qui se sont développés au fil du temps ( chasse, élevage, viticulture, tourisme, gestion des crues...) sont en bonne voie de résorption grâce à un travail conduit par les collectivités locales en partenariat avec l'Etat.

Qualité et importance

Etangs saumâtres à doux entourés de marais et de vastes étendues de roselières. En périphérie des zones humides, présence de bocages, de vignes et de vergers, de haies avec de vieux arbres et de friches post-culturales.
Site majeur pour la Pie-grièche à poitrine rose (Lanius minor) qui a des effectifs voisin de la moitié des effectifs nationaux.
Site important également pour des espèces nicheuses dépassant le seuil des 1% de leur population nationale : Butor étoilé (Botaurus stellaris), Blongios nain (Ixobrychus minutus), Héron pourpré (Ardea purpurea), Busard des roseaux (Circus aeruginosus), Echasse blanche (Himantopus himantopus), Aigrette garzette (Egretta garzetta), Sterne pierregarin (Sterna hirundo), Sterne naine (Sterna albifrons), Lusciniole à moustaches (Acrocephalus melanopogon) et Rollier d'Europe (Coracias garrulus).
En outre de nombreuses spèces miratrices fréquentent ce site soit pour s'y reproduire, soit pour hiverner ou comme lieu de halte migratoire.  

Vulnérabilité

Concernant la Pie grièche à poitrine rose et les autres oiseaux insectivores :
Sensibilité aux changements d'occupation des terres et des habitats (suppression des haies, des vieux arbres).
Il y a nécessité de conserver le bocage et de maintenir des friches avec un pâturage  afin qu'elles ne s'embroussaillent pas. Une agriculture extensive a une action plutôt favorable  par les mises régulières en jachères et en friches. 
Une agriculture de type intensif a une action négative sur le maintien de ces oiseaux.
Les traitements sanitaires contre le virus de la vigne ne doivent se faire que sur les zones de vignes atteintes car il y a un risque majeur pour l'entomofaune avec des répercussions graves pour la Pie grièche, notamment en cas de traitements préventifs sur de grandes surfaces.
Concernant les oiseaux de la roselière et des zones humides :
Sensibilité de la roselière aux modifications de qualité de l'eau par salinisation. Il est nécessaire de gérer les apports d'eau douce et les entrées d'eau marine ou saumâtre.
Il est important de réguler les niveaux d'eau de certains espaces lagunaires afin d'assurer les conditions d'accueil pour de nombreuses espèces de passage, et d'installation et de réussite des nichées pour les oiseaux marins reproducteurs.