FR9112001 - Camargue gardoise fluvio-lacustre

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : décembre 2020.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR9112001

Compilation : 31/10/2000

Mise à jour : 25/05/2018

Appelation du site : Camargue gardoise fluvio-lacustre

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 26/10/2004
  • ZPS : Dernier arrêté : 12/10/2020
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 4,31778 (E 4�19'04'')
  • Latitude : 43,61667 (N 43�37'00'')
Superficie : 5 716 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 0 m.
  • Max : 1 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : LANGUEDOC-ROUSSILLON
DEPARTEMENT : Gard (100%)
COMMUNES : Beauvoisin, Cailar, Saint-Gilles, Saint-Laurent-d'Aigouze, Vauvert.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 51%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 35%
Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 4%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 3%
Rizières 3%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 2%
Agriculture (en général) 2%

Autres caractéristiques du site

Cette ZPS d’origine fluvio-lacustre constitue un système dépressionnaire recevant par gravité des eaux du Rhône, du plateau des Costières et du Vistre. 
Il comprend de grands étangs peu ou pas salés (Scamandre, Charnier et Crey), entourés par une importante roselière (marais à Phragmites australis) de plus de 2500 ha. Cette roselière est un site majeur pour l’avifaune (dont le Héron pourpré, le Butor étoilé et autres hérons paludicoles qui y nichent). De nombreux habitats naturels d'intérêt communautaire sont caractéristiques de ces zones humides: les marais halophiles (jonchaies et sansouïres) ou temporaires et les prairies humides qui abritent une diversité floristique importante avec des espèces patrimoniales. Les zones humides et boisées abritent également une avifaune importante (Echasse blanche, Rollier d'Europe, Milan noir…), ainsi sur les ripisylves du Vistre, des colonies d'Ardéidés s'installent chaque année. 
Cette partie du territoire est soumise à des processus d'évolution naturels ou anthropiques en lien avec l'augmentation sensible de la salinité et la gestion de l'eau artificielle dans ces milieux.

Qualité et importance

Le site comprend une vaste zone (2600 ha) de marais dulçaquicoles constituée par les étangs du Charnier, du Grey et du Scamandre ceinturés par la plus vaste étendue de roselières de la région (1760 ha).  Sur le pourtour de la phragmitaie, on rencontre une multitude de milieux très diversifiés (jonçaies, vasières, petits plans d'eau, sansouires, tamarisières…) le plus souvent étroitement imbriqués en mosaique.  La richesse des biotopes associée à la relative tranquilité et à la taille du site confèrent à ce complexe d'étangs un intérêt majeur sur le plan ornithologique. Notamment pour des espèces menacées et rares en France : Butor étoilé (Botaurus stellaris), Hérons pourprés (Ardea purpurea), Glareola pratincola.

Vulnérabilité

Dégradation des roselières due à des processus de type naturels ou anthropiques.