Logos SINP

FR9112019 - Montagne de l'Espinouse et du Caroux

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : décembre 2017.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR9112019

Compilation : 30/11/2005

Mise à jour :

Appelation du site : Montagne de l'Espinouse et du Caroux

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 07/03/2006
  • ZPS : Dernier arrêté : 07/03/2006
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 2,95833 (E 2°57'29'')
  • Latitude : 43,63333 (N 43°37'59'')
Superficie : 3 392 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 550 m.
  • Max : 1 125 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 14%

Continentale : 85%

REGION : LANGUEDOC-ROUSSILLON
DEPARTEMENT : Hérault (100%)
COMMUNES : Cambon-et-Salvergues, Castanet-le-Haut, Rosis.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 25%
Prairies ameliorées 20%
Forêts de résineux 10%
Forêts caducifoliées 10%
Forêts mixtes 10%
Forêt artificielle en monoculture (ex: Plantations de peupliers ou d'Arbres exotiques) 8%
Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 5%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 5%
Pelouses sèches, Steppes 3%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 2%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 1%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 1%

Autres caractéristiques du site

Les monts de Marcou, de l'Espinouse et du Caroux font partie, avec la Montagne Noire, des zones naturelles les plus vastes du département de l'Hérault. Dans les secteurs les plus méridionaux du Massif Central, cette vaste entité montagneuse, de par sa position intermédiaire entre les domaines atlantiques et méditerranéens, constitue un réservoir très riche et diversifié pour la faune et la flore. Cette zone accueille en effet de nombreuses espèces rares ou en régression notamment dans des biotopes particuliers tels que les tourbières, les gorges, les crêtes, les milieux rupestres, les landes sommitales ou les boisements âgés.
La bordure sud du site surplombe la vallée de l'Orb et est caractérisée par une végétation de type méditerranéen. Sur le plateau et les crêtes, se développe une végétation de type atlantique telle que la hêtraie et la lande. Ponctuellement, dans les zones les plus humides, apparaissent des tourbières alors qu'aux abords des zones habitées, on peut observer des prairies à l'aspect bocager. Par ailleurs, de nombreux reboisements en sapins et épicéas ont été réalisés dans les forêts domaniales.

Qualité et importance

Si ce site est bien connu pour la diversité des formations végétales et pour sa grande faune, en particulier le mouflon introduit avec succès il y a plusieurs décennies, son intérêt ornithologique est moins connu.
De nombreuses espèces qui étaient signalées lors de la réalisation de l'inventaire des ZICO ont progressivement disparu sous l'effet de la fermeture naturelle des milieux. Les actions volontaristes de ré-ouverture des milieux et de reprise de l'élevage, permises notamment grâce au programme LIFE "pastoralisme" laissent espérer une reprise rapide de l'intérêt ornithologique du massif.
Par contre, les milieux forestiers continuent à abriter notamment le pic noir.

Vulnérabilité

La fermeture naturelle du milieu liée à la déprise agricole est la principale menace qui pèse sur l'intérêt ornithologique du massif. Les récentes reprises d'exploitation demeurent fragiles.
Le massif présente également un intérêt certain pour l'installation d'aérogénérateurs.