Logos SINP

FR9301529 - Dormillouse - Lavercq

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9301529

Compilation : 31/01/1996

Mise à jour : 08/11/2017

Appelation du site : Dormillouse - Lavercq

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/04/2002
  • SIC : Première publication au JO UE : 22/12/2003
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 22/12/2003
  • ZSC : premier arrêté : 05/02/2014
  • ZSC : Dernier arrêté : 05/02/2014
Texte de référence
Arrêté de création du 05 février 2014 portant décision du site Natura 2000 Dormillouse - Lavercq (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 6,52000 (E 6°31'11'')
  • Latitude : 44,33833 (N 44°20'17'')
Superficie : 6 383 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 1 071 m.
  • Max : 2 923 m.
  • Moyenne : 2 140 m.
Régions biogéographiques :
Alpine : 100%

REGION : PROVENCE-ALPES-CÔTE-D'AZUR
DEPARTEMENT : Alpes-de-Haute-Provence (100%)
COMMUNES : Lauzet-Ubaye, Méolans-Revel, Thuiles.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 37%
Forêts de résineux 25%
Pelouses alpine et sub-alpine 23%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 5%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 3%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 2%
Pelouses sèches, Steppes 2%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%
Forêts caducifoliées 1%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%

Autres caractéristiques du site

Le relief est très contrasté, avec des versants abrupts. Les éléments les plus structurants du relief sont les falaises calcaires du jurassique supérieur présentes au niveau des Séolanes et la grande épaisseur des grès d’Annot qui constituent les substrats du massif de l’Estrop et de Dormillouse. Les pentes les moins fortes se rencontrent sur le plateau de Dormillouse et dans le fond du Vallon du Laverq. Sa structuration topographique confère au site une grande unité de conditions climatiques dont le gradient principal est l’altitude.
Le site se trouve à la frontière de deux domaines et régions phytogéographiques qui s'interpénètrent - le secteur haut-provençal et le secteur haut alpin - entraînant la disparition de certains groupements (comme la Hêtraie), la persistance de groupements de type oroméditerranéen et un large débordement des formations végétales de type intra-alpin.

Qualité et importance

Site très important pour la qualité et la variété  de ses zones humides. Tourbières en limite d'aire de répartition importantes pour les études pallinologiques. Forêts subnaturelles intéressantes très riches en biodiversité. Surface significative de  prairies de fauche de bonne qualité.

Vulnérabilité

La principale menace est constituée par les utilisations de loisir et en particulier par la pénétration des véhicules à moteur dans les espaces naturels sensibles de type zones humides. L'extention naturelle des landes et des forêts peut constituer à terme un autre péril qu'une utilsation raisonnée des espaces pastoraux par les troupeaux devrait permettre de contrôler.