Logos SINP

FR9301569 - Vallons obscurs de Nice et de Saint Blaise

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9301569

Compilation : 31/01/1996

Mise à jour : 08/11/2017

Appelation du site : Vallons obscurs de Nice et de Saint Blaise

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/10/2004
  • pSIC : dernière évolution : 30/11/2004
  • SIC : Première publication au JO UE : 19/07/2006
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 19/07/2006
  • ZSC : premier arrêté : 20/11/2012
  • ZSC : Dernier arrêté : 20/11/2012
Texte de référence
Arrêté de création du 20 novembre 2012 portant décision du site Natura 2000 Vallons obscurs de Nice et de Saint Blaise (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 7,21917 (E 7°13'09'')
  • Latitude : 43,81917 (N 43°49'09'')
Superficie : 453 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 59 m.
  • Max : 445 m.
  • Moyenne : 223 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : PROVENCE-ALPES-CÔTE-D'AZUR
DEPARTEMENT : Alpes-Maritimes (100%)
COMMUNES : Aspremont, Castagniers, Colomars, Levens, Nice, Roquette-sur-Var, Saint-Blaise, Saint-Martin-du-Var.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 60%
Forêts caducifoliées 20%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 10%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 5%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 5%

Autres caractéristiques du site

Vallons humides, encaissés et ombragés, creusés dans les conglomérats ou "poudingues" du Var (le poudingue est formé par des galets et un ciment intersticiel limono-sableux poreux et très resistant).
Ruisseaux intermittents.
Cachés par les formations sylvatiques, les fonds des vallons sont surcreusés en canyons étroits et profonds où règnent des conditions climatiques particulières (microclimat caractérisé par une forte hygrométrie et des températures relativement basses). 

Qualité et importance

Le site, caractérisé par une morphologie très particulière, comporte des vallons humides, ombragés, très étroits et exceptionnellement profonds, appelés localement vallons obscurs. La porosité de la roche permet à toute la formation de constituer un réservoir d’eau qui retarde l’assèchement des sols de plusieurs semaines. Les canyons très encaissés, les tunnels et les voûtes présentent un intérêt géomorphologique exceptionnel.

Ces vallons sont le siège d’une végétation à affinité subtropicale  et montagnarde comprenant des espèces très peu fréquentes. Ils abritent notamment des espèces montagnardes en situation abyssale (espèces plutôt montagnardes se développant là pratiquement au niveau de la mer) cohabitant avec des éléments de la flore subtropicale humide et diverses fougères.
Ils ont une forte valeur patrimoniale faunistique, floristique et géomorphologique.  

Vulnérabilité

Ce site comprend des milieux sensibles qu'il convient de protéger de la surfréquentation.

Même si leur morphologie et leur accessibilité leur confèrent une certaine autoprotection naturelle, la proximité du tissu urbain et péri-urbain dense les rend particulièrement sensibles aux menaces suivantes :
- Disparition de milieux ou d'espèces par comblement dû aux projets d’aménagement, aux activités agricoles ou plus fréquemment, à la méconnaissance des gens qui y déversent divers matériaux (déchets, encombrants, gravats).
- Dégradation de milieux par modification qualitative ou quantitative de l’hydrologie et de la luminosité (pollutions, captages sauvages, incendies).
- Destruction par le feu de biotopes sensibles au fort risque incendie.