Logos SINP

FR9301601 - Côte bleue - chaîne de l'Estaque

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9301601

Compilation : 31/01/1996

Mise à jour : 10/03/2016

Appelation du site : Côte bleue - chaîne de l'Estaque

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/07/2003
  • pSIC : dernière évolution : 30/10/2008
  • SIC : Première publication au JO UE : 19/07/2006
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 22/12/2009
  • ZSC : premier arrêté : 02/05/2016
  • ZSC : Dernier arrêté : 02/05/2016
Texte de référence
Arrêté de création du 02 mai 2016 portant décision du site Natura 2000 Côte bleue - chaîne de l'Estaque (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 5,19278 (E 5°11'34'')
  • Latitude : 43,36278 (N 43°21'46'')
Superficie : 5 553 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 0 m.
  • Max : 263 m.
  • Moyenne : 135 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : PROVENCE-ALPES-CÔTE-D'AZUR
DEPARTEMENT : Bouches-du-Rhône (100%)
COMMUNES : Carry-le-Rouet, Châteauneuf-les-Martigues, Ensuès-la-Redonne, Gignac-la-Nerthe, Rove, Sausset-les-Pins.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 50%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 20%
Forêts sempervirentes non résineuses 10%
Forêts de résineux 10%
Pelouses sèches, Steppes 5%
Galets, Falaises maritimes, Ilots 5%
Mer, Bras de Mer 0%

Autres caractéristiques du site

Chaîne calcaire et dolomitique où les milieux rupestres prédominent.

Qualité et importance

La flore y présente un intérêt exceptionnel de par la présence d'espèces ibériques et nord-africaines en limite d'aire, d'espèces rares ou rarissimes pour la France. Une vingtaine d'espèces végétales patrimoniales recensées en 2014.

Vulnérabilité

Le site est particulièrement exposé aux incendies. Il est sensible à l'urbanisation, aux aménagements et à la surfréquentation, et ce essentiellement sur la frange littorale et les flancs Est-Ouest du massif. Colonisation des milieux naturels par des espèces végétales exotiques envahissantes.