Logos SINP

FR9301606 - Massif de la Sainte-Baume

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9301606

Compilation : 31/01/1996

Mise à jour : 19/04/2017

Appelation du site : Massif de la Sainte-Baume

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/08/1998
  • pSIC : dernière évolution : 30/09/2016
  • SIC : Première publication au JO UE : 19/07/2006
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 12/12/2017
  • ZSC : premier arrêté : 26/06/2014
  • ZSC : Dernier arrêté : 26/06/2014
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 5,75306 (E 5°45'11'')
  • Latitude : 43,34000 (N 43°20'24'')
Superficie : 17 307 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 330 m.
  • Max : 1 142 m.
  • Moyenne : 671 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : PROVENCE-ALPES-CÔTE-D'AZUR
DEPARTEMENT : Bouches-du-Rhône (31%)
COMMUNES : Auriol, Cuges-les-Pins, Gémenos, Roquevaire.

DEPARTEMENT : Var (69%)
COMMUNES : Mazaugues, Nans-les-Pins, Plan-d'Aups-Sainte-Baume, Riboux, Roquebrussanne, Saint-Zacharie, Signes, Tourves.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 39%
Forêts mixtes 19%
Forêts sempervirentes non résineuses 18%
Pelouses sèches, Steppes 9%
Cultures céréalières extensives (incluant les cultures en rotation avec une jachère régulière) 5%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 5%
Forêts de résineux 2%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 2%
Zones de plantations d'arbres (incluant les Vergers, Vignes, Dehesas) 1%

Autres caractéristiques du site

Massif calcaire en situation littorale. Climat de type méditerranéen montagnard.

Qualité et importance

Le site abrite 18 habitats d'intérêt communautaire, dont 9 d’enjeu de conservation très fort ou fort. La forêt de la Sainte-Baume représente une véritable exception par rapport à la végétation provençale environnante. Comme dans les massifs alentour (Olympe, Aurélien, Sainte-Victoire), la répartition des divers groupements traduit une dissymétrie phytosociologique remarquable, qui s'ordonne ici globalement autour de trois grands ensembles (séries) de végétation :
- la hêtraie localisée sur le versant Nord, préservée depuis plusieurs siècles, véritable singularité forestière ayant fait la renommée du massif ;
- la chênaie pubescente sur le versant Nord et le plateau, souvent associée au Pin sylvestre ;
- la chênaie verte sur le versant Sud (ou ses formations de dégradation).

Dans la hêtraie, le faciès à ifs et houx est beaucoup plus fréquent que la hêtraie pure. Par endroits, l’If forme une sous-strate arborescente de 10-12 mètres de hauteur, constituant une véritable forêt d'ifs sous une strate supérieure élevée formée par les hêtres. Ce type de formation est assez rare en France.

Sur les crêtes se développent des pelouses sèches et landes à Genêt de Lobel, riches en espèces rares ou endémiques et présentant une grande originalité.

FLORE : 1 espèce N2000 (Sabline de Provence), d’enjeu très fort, confère au site une responsabilité mondiale, puisque cette espèce est endémique des massifs provençaux entre Marseille, Aix et Toulon.

FAUNE : 20 espèces N2000, dont 5 d’enjeu local de conservation très fort ou fort.
On peut noter la présence d’insectes forestiers très rares en France, inféodés aux vieux boisements (Taupin violacé, Osmoderme) ainsi que d'un gîte de reproduction de Murin de Bechstein d'importance régionale.

Vulnérabilité

Le principal risque concerne les incendies de forêts du fait de la vaste couverture forestière du massif.
Du fait de leur attrait touristique, certains secteurs peuvent en outre être très fréquentés par les promeneurs.