Logos SINP

FR9301998 - Baie de la Ciotat

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9301998

Compilation : 31/05/2008

Mise à jour : 21/03/2014

Appelation du site : Baie de la Ciotat

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/05/2008
  • pSIC : dernière évolution : 30/10/2008
  • SIC : Première publication au JO UE : 22/12/2009
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 22/12/2009
  • ZSC : premier arrêté : 24/11/2015
  • ZSC : Dernier arrêté : 24/11/2015
Texte de référence
Arrêté de création du 24 novembre 2015 portant décision du site Natura 2000 Baie de la Ciotat (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 5,65111 (E 5°39'03'')
  • Latitude : 43,17278 (N 43°10'22'')
Superficie : 1 755 ha.
Pourcentage de superficie marine : 100 %
Altitude :
  • Min : -66 m.
  • Max : 0 m.
  • Moyenne : -30 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%
.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Mer, Bras de Mer 100%

Autres caractéristiques du site

Site marin côtier.

Qualité et importance

La baie de La Ciotat et des Lecques constitue l'un des rares sites régionaux en mode relativement abrité de l'habitat " 1120 herbiers de posidonies ". Ces herbiers se développent jusqu'à l'isobathe -35 m environ. 

Les fonds rocheux présentent également une grande diversité : importants éboulis, surplombs, concrétionnements coralligènes, champs de gorgones. Les basses températures (autour de 13°C toute l'année) et les phénomènes d'upwelling (remontée des eaux profondes sous l'effet du mistral) favorisent la présence d'espèces originales des plus grandes profondeurs. Le passage d'une faune pélagique riche (thons, liches) est à signaler.

Vulnérabilité

* Forte fréquentation touristique et de loisirs, comme sur l'ensemble du littoral de la région PACA.
* Présence de l’espèce invasive Caulerpa racemosa.
* Présence de mouillages forains qui impactent fortement l’herbier à posidonies.