Logos SINP

FR9312005 - Salines de l'Étang de Berre

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : octobre 2018.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR9312005

Compilation : 30/06/2002

Mise à jour : 16/08/2017

Appelation du site : Salines de l'Étang de Berre

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 27/08/2003
  • ZPS : Dernier arrêté : 04/07/2018
Texte de référence
Arrêté de création du 04 juillet 2018 portant décision du site Natura 2000 Salines de l'Étang de Berre (zone de protection spéciale)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 5,14694 (E 5°08'48'')
  • Latitude : 43,47083 (N 43°28'14'')
Superficie : 451 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 1 m.
  • Max : 1 m.
  • Moyenne : 1 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : PROVENCE-ALPES-CÔTE-D'AZUR
DEPARTEMENT : Bouches-du-Rhône (100%)
COMMUNES : Berre-l'Étang.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Rivières et Estuaires soumis à la marée, Vasières et bancs de sable, Lagunes (incluant les bassins de production de sel) 40%
Marais salants, Prés salés, Steppes salées 40%
Forêts caducifoliées 10%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 5%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 5%

Autres caractéristiques du site

Marais salant bordé marginalement de ripisylves et de phragmitaies. Constitué majoritairement de tables salantes, séparées par des digues, talus et pistes couverts de peuplements à Salicorne. Les tables salantes en cours d'exploitation (environ 150 ha) ont leur niveau d'eau et leur salinité qui varient au cours de l'année, offrant ainsi une variété et une complémentarité d'habitats très favorables à l'avifaune.

Qualité et importance

Le site est situé au sein du complexe fonctionnel Etang de Berre-Camargue et présente un fort intérêt patrimonial. 209 espèces d'oiseaux recensées.

Site utilisé comme zone d'alimentation en période de reproduction par le Flamant rose (colonie camarguaise).

Certaines espèces nicheuses, non inscrites à l'annexe 1, représentent un fort enjeu patrimonial : le Tadorne de Belon, l'Huîtrier pie, le Petit Gravelot, le Gravelot à collier interrompu, le Chevalier gambette. Par le passé (1970), le site a abrité jusqu'à 3200 couples de Mouette rieuse, soit une des plus grandes colonies européennes mais celle-ci ne niche plus sur le site que de manière anecdotique.

Site important pour l'hivernage et la migration de nombreux oiseaux d'eau, en particulier pour le Flamant rose et le Tadorne de Belon. Hivernage du Petit Gravelot. Dortoir hivernal pour la Mouette rieuse.

Vulnérabilité

- disparition des milieux des salins par abandon de l'exploitation
- destruction des roselières
- proximité immédiate des zones urbaines et industrielles
- pression de chasse intense pouvant induire un dérangement des oiseaux hivernant sur leurs zones d'alimentation