Logos SINP

FR9400572 - Mucchiatana

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9400572

Compilation : 31/10/1995

Mise à jour : 16/08/2016

Appelation du site : Mucchiatana

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/07/2003
  • pSIC : dernière évolution : 30/12/2005
  • SIC : Première publication au JO UE : 19/07/2006
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 19/07/2006
  • ZSC : premier arrêté : 25/03/2011
  • ZSC : Dernier arrêté : 25/03/2011
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 9,52889 (E 9°31'44'')
  • Latitude : 42,50472 (N 42°30'16'')
Superficie : 265 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 0 m.
  • Max : 2 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : CORSE
DEPARTEMENT : Haute-Corse (100%)
COMMUNES : Lucciana, Sorbo-Ocagnano, Venzolasca, Vescovato.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 10%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 9%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 8%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 5%
Autres terres arables 3%
Dunes, Plages de sables, Machair 65%

Autres caractéristiques du site

La dynamique de la côte est en relation avec la dynapique du golo. Il a pu être montré que la forte érosion observée au nord et au sud de l'embouchure est vraisemblablement due en partie à la construction de barrage et  prélèvement de granula.
Un recul moyen du trait de côte de 38 m a été enregistré entre 1977 et 1990.

Qualité et importance

Zone littorale sablonneuse s'étendant sur 10 km de long, au nord de la plaine orientale de l'île.

Richesses floristiques :
- groupements dunaires remarquables abritant la plus important et la plus belle juniperaie de Corse de Genêvriers à gros fruits (habitat prioritaire de l'annexe I) ;
- ensemble de milieux humides littoraux très diversifies, abritant une végétation thermophile particulière et rare en Corse avec la totalité des populations corses de Periplaca graeca: embouchure "deltaique" de rivière (Golo), fossés inondés avec groupement végétaux des eaux libres, ripisylves de canaux (bois hygrophiles de peupliers, saules et chêne pédonculé), aulnaies marécageuses et dépressives humides d'arrière plage .
Une population non négligeable de Tortues d'Herrmann été étudiée et inventoriée en 2000 ce qui justifie son statut représentatif sur le site. Par contre, la présence de l'Alose feinte ne peut être considére comme significatives, les dernières études indiquant que l'espèce ne se reproduit pas sur le GOLO pour des raisons seemble t'il naturelles (seuil naturel empêchant la migration de l'espèce vers des frayères naturelles.
Un bras mort du golo présente aussi de l'intérêt pour les ripisylves et la cistude  

Les très belles successions des milieux littoraux dunaires (qui s’échelonnent des laisses de mer à
différents stades évolutifs de dunes fixées en passant par plusieurs cortèges de dunes mobiles) ainsi
que quelques cortèges halophiles liés aux lagunes littorales de Foce Tanghiccia forment un
ensemble riche et diversifié sur ce site.
L’état de conservation des habitats naturels du site est assez différent entre les deux parties
étudiées :
- La partie sud du site Natura 2000 de Mucchiatana, site du CELRL, bénéficie de mesures
(canalisation des flux touristiques, interdiction des véhicules à moteurs sur site,
prévention incendie, sensibilisation du public…) permettant un état de conservation des
habitats naturels globalement satisfaisant même si localement des menaces se font
sentir. Ainsi, il conviendrait de prendre garde à l’expansion du Mimosa sur ce secteur,
et l’export des broyats de gyrobroyage serait souhaitable ainsi qu’un gyrobroyage
différencié et non systématique.
- La partie nord du site Natura 2000 de Mucchiatana ne bénéficie à l’inverse d’aucune de
ces mesures et l’état de conservation des habitats naturels s’en ressent : Il est
globalement moyen. En effet, les successions dunaires présentes (Laisses de mer, Dunes
embryonnaires, Dunes fixées du Crucianellion) sont fragmentées par de nombreuses
pistes de taille variable et parcourues par des véhicules à moteurs qui sillonnent une
grande partie du site. Ponctuellement, les habitats humides (Tamariçaies, lagunes)
subissent aussi des impacts sur ce site (détérioration, pollutions…) sur lesquels on
trouve des déchets (et même une décharge sauvage) aux abords des pistes les plus
accessibles. Il conviendrait donc, de sensibiliser les utilisateurs de ce site, de
canaliser/limiter les véhicules à moteurs sur site et de veiller au respect de la
règlementation vis-à-vis des véhicules, particulièrement sur les milieux dunaires.

Vulnérabilité

Ce site deltaïque et les dunes subissent une pression anthropique croissante et la conservation de la dune est assurée grâce à la gestion du CELRL. Les populations de Tortues d'Hermann sont faibles (4,41 ind/ha) au regard de la capacité d'accueil qui se situerait aux alentours de 15 ind/ha en raison de probables ramassages par les touristes et de l'entretien par gyrobroyage du site.
La circulation non contrôlée des scooters des mers sur l'embouchure du Golo pose de réels problèmes pour la faune.