Logos SINP

FR9400575 - Caporalino Monte Sant Angelo di Lano-Pianu Maggiore

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9400575

Compilation : 31/10/1995

Mise à jour : 16/08/2016

Appelation du site : Caporalino Monte Sant Angelo di Lano-Pianu Maggiore

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/12/1998
  • pSIC : dernière évolution : 31/12/1998
  • SIC : Première publication au JO UE : 19/07/2006
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 19/07/2006
  • ZSC : premier arrêté : 17/03/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 17/03/2008
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 9,20944 (E 9°12'33'')
  • Latitude : 42,37833 (N 42°22'41'')
Superficie : 1 144 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 302 m.
  • Max : 1 355 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : CORSE
DEPARTEMENT : Haute-Corse (100%)
COMMUNES : Omessa.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts sempervirentes non résineuses 41%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 30%
Pelouses sèches, Steppes 12%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 7%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 4%
Forêts caducifoliées 3%
Forêts de résineux 1%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%
Prairies ameliorées 1%

Autres caractéristiques du site

3 unités principales :

- unité de Caporalino-Sant'Angelo : roches structurées en plis concentriques, sans schistosité sensible et ne sont pas métamorphiques.

- nappe de Sainte Lucie : comprend à la fois un socle avec sa couverture conglomértique et une unité de flysch crétacé supérieur.

- écailles de Corté : ont été charriées au front des schistes lustrés et évoquent par leur série et leur position, les unités prépiémontaises et piémontaises externe. Elles sont métamorphiques (shiste bleu) et struturées en plis déversés vers ouest.

Qualité et importance

Ensemble remarquable de massifs rocheux calcaires de l'intérieur de la Corse comprenant des milieux rares dans l'île et des habitats d'intérêt européen dont 
 des falaises calcaires exceptionnelles à Choux insulaires (Brassica insularis), avec Deux stations bien distinctes dont l'une a été découverte en 2000 (plante endémique inscrite à l'annexe II) et des grottes abritant des chauve-souris de l'annexe II dont la plus importante colonie d'hivernage connue en Corse du Minioptère de Schreiber ( Minioptèris schreibersi ). On note aussi un peuplement étendu de chênes verts.
le comptage de Brassica insularis a été actualisé le 22 avril  2005 par le Conqservatoire botanique national de Porquerolles (antenne de Corse)



Vulnérabilité

Les stations à Choux insulaires pourraient ponctuellement subir des atteintes du fait du pâturage des caprins ; les risques d' incendies constituent une atteinte potentielle importante aux biotopes de chasse des chiroptères et à la chênaie verte ; les grottes à chauves-souris sont des milieux fragiles qui pourraient subir ponctuellement le dérangement par de spéléologues non informés ou peu scrupuleux. 
La déprise pastorale pose aussi le problème de la fermeture des milieux et de la disparition des biotopes de chasse des cahuives souris.