Logos SINP

FR9400578 - Massif du Rotondo

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9400578

Compilation : 31/10/1995

Mise à jour : 18/08/2016

Appelation du site : Massif du Rotondo

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/07/2003
  • pSIC : dernière évolution : 30/12/2005
  • SIC : Première publication au JO UE : 19/07/2006
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 19/07/2006
  • ZSC : premier arrêté : 25/03/2011
  • ZSC : Dernier arrêté : 25/03/2011
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 9,07361 (E 9°04'24'')
  • Latitude : 42,24889 (N 42°14'56'')
Superficie : 15 295 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 500 m.
  • Max : 2 622 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : CORSE
DEPARTEMENT : Haute-Corse (100%)
COMMUNES : Casamaccioli, Corte, Santo-Pietro-di-Venaco, Venaco.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 31%
Forêts de résineux 27%
Pelouses alpine et sub-alpine 15%
Forêts sempervirentes non résineuses 12%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 12%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 2%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 1%

Autres caractéristiques du site

Le site se situe dans la série "Granite de corse centrale à grain moyen". Il a été entaillé par le parcours du cours d'eau de la Restonica, ce qui lui vaut aujourd'hui d'être l'une des vallées les plus visitée de Corse. Le versant de la vallée présente une dissymétrie, l'adret (rive droite) étant d'altitude plus importante. Cece entraine deux conséquences. La première fut le grand développement des glaciers ayant laissé une empreinte plus forte sous forme de vallées importantes comme celles du Rinosu ou de Cavacciole. La seconde est qu'aujourd'hui il y a une inégale répartition des affluents de la Restonica.

Qualité et importance

Massif montagneux abritant la majorité des lacs d'altitude de Corse.
Outre leur aspect paysager très fort, ces lacs constituent un ensemble unique en Europe. L'originalité de la flore et de la faune de ce secteur montagnard est remarquable (important taux d'endémisme).

Aux abords des lacs, les pelouses et les pozzines sont parmi les éléments floristiques les plus notables de Corse. Le massif du Rotondo abrite une flore endémique riche (ex : Euphorbe de Corse localisée au plateau du Campotile) 3 plantes citées à l'annexe II de la Directive sont présentes, l'Herniaire de Litardière ( Herniaria latifolia ), L'Euphraise naine (Euprasia genargentea) et le chou insulaire (Brassica insularis ).
Trois belles vallées montagnardes sont également présentes dans cette zone : le Tavignano, la Restonica et la vallée du Verghello d'une grande qualité paysagère et d'une grande richesse biologique (nombreux habitats et espèces d'intérêt européen, annexes I, II et IV).

La faune, de ce secteur montagneux est également riche et originale : nombreux invertébrés endémiques liés aux lacs (Nino par exemple) ; les eaux pures des rivières d'altitude hébergeant des batraciens d'intérêt européen (annexes II et IV)

Une petite population de Cerfs de Corse vient d'être réintroduite (2004) et correspond à environ 1/4 des effectifs corse en liberté (l'espèce avait disparu de Corse dans les années 1960 avant d'être réimplantée à  partir  d'animaux originaires de Sardaigne).

Vulnérabilité


La fréquentation touristique (Lacs et pozzines) ainsi que les incendies (forêts de Laricios et à Pins endémiques) peuvent ponctuellement poser des problèmes.
La réintroduction récente du Cerf de Corse nécessite une vigilance accrue des gestionnaires de sites concernés mais les chasseurs acceptent bien l'espèce. 
Ponctuellement l' élevage porcin sur les pozzines pose  problème car les animaux ne sont pas ferrés (alors que l'élevage ovin et bovin est plutôt positif).  

Les populations de truites peuvent être aussi ponctuellement menacées par des introductions de souches atlantiques