Logos SINP

FR9400582 - Plateau du Coscione et massif de l'Incudine

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9400582

Compilation : 31/10/1995

Mise à jour : 19/08/2016

Appelation du site : Plateau du Coscione et massif de l'Incudine

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/07/2003
  • pSIC : dernière évolution : 31/07/2003
  • SIC : Première publication au JO UE : 19/07/2006
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 19/07/2006
  • ZSC : premier arrêté : 17/03/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 17/03/2008
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 9,19333 (E 9°11'35'')
  • Latitude : 41,85111 (N 41°51'03'')
Superficie : 11 228 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 430 m.
  • Max : 2 134 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : CORSE
DEPARTEMENT : Corse-du-Sud (94%)
COMMUNES : Quenza, Serra-di-Scopamène, Zicavo.

DEPARTEMENT : Haute-Corse (6%)
COMMUNES : Chisa, Solaro.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Pelouses alpine et sub-alpine 30%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 19%
Pelouses sèches, Steppes 10%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 10%
Forêts caducifoliées 10%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 10%
Forêts de résineux 6%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 4%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 1%

Autres caractéristiques du site

Le plateau est situé dans la zone hyercinienne. Les roches rencontrées sont essentiellement des granites calco-alcalins. Un sol acide se développe sur le substrat granitique.

Qualité et importance

Le plateau du Coscione constitue un ensemble de moyenne montagne  offrant une physionomie eurosibérienne accusée (hêtre, sapin, aulne odorant, pozzines) et correspondant à un climat relativement nébuleux humide et froid. Son relief valloné, ses nombreuses sources et ruisselets, ses pozzines très développées lui confèrent un aspect riant, unique dans l'île.
La partie occidentale des Aiguilles de Bavella, avec la Punta di u Fornellu  ferme à l'est cette zone qui englobe le Monte Incudine et la Vallée d'Asinao, aux reliefs doux.

Richesses floristiques : Aux qualités paysagères remarquables de ce site, s'ajoute un intérêt floristique exceptionnel :
- nombreux habitats d'intérêt européen (parc et pelouses à Nard  ; végétations rupicoles des parois alpines et mégaphorbiaies montagnardes ; etc...
- de nombreuses espèces endémiques y sont strictement localisées dans cette zone comme, Trisetum conradiae, Trisetum gracile (livre rouge national), et on trouve la quasi totalité des populations mondiales de deux plantes de l'annexe II  et IV  de l'Aconit de Corse  (Aconitum corsicum )  et de l’Herniaire de Litardière ( Herniaria latifolia) . Un recensement récent (2005) a permis de compter 28 pieds (Argagnon, CBNMP, comm. pers.)  Par contre, le Petit Botrychium,  (Botrychium simplex) (annexe II) n'a pas été revu depuis 1929.

Richesses faunistiques : Mammifères : l'unique population Corse de Cerfs qui vient d'être réintroduit en 1998 et le mouflon dont les populations ne sont pas très dynamiques semble t-il bien qu'une augmentation non négligeable  des effectifs ait été constatée en 2001 lors du dernier comptage réalisé sous la direction du Parc Naturel Régional de Corse (127 individus soit plus du doublement de la population par rapport à 1984). Le faible nombre de mâles adultes pourrait traduire des problèmes de braconnage (trophées). On constate que l'aire de répartition stagne.  Truite corse macrostigma, (très grosse population), insectes endémiques dont le papillon Porte queue de Corse ( Papilio hospiton) d'intérêt communautaire (annexe II et IV).

Vulnérabilité

La fréquentation mal contrôlée du site par les véhicules à moteur constitue une menace forte pour les habitats de zones humides et favorise un braconnage intensif des Truites macrostigma (accès facilité aux frayères pour les braconniers). Les pratiques d'élevage du porc constituent aussi ponctuellemnt un problème pour les pozzines.