Logos SINP

FR9400590 - Tre Padule de Suartone, Rondinara

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : septembre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9400590

Compilation : 31/10/1995

Mise à jour : 24/08/2016

Appelation du site : Tre Padule de Suartone, Rondinara

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 30/04/2002
  • pSIC : dernière évolution : 30/04/2002
  • SIC : Première publication au JO UE : 19/07/2006
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 19/07/2006
  • ZSC : premier arrêté : 17/03/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 17/03/2008
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 9,23972 (E 9°14'22'')
  • Latitude : 41,46583 (N 41°27'56'')
Superficie : 257 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 0 m.
  • Max : 159 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : CORSE
DEPARTEMENT : Corse-du-Sud (100%)
COMMUNES : Bonifacio.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 49%
Forêts caducifoliées 15%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 10%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 10%
Dunes, Plages de sables, Machair 6%
Pelouses sèches, Steppes 5%
Galets, Falaises maritimes, Ilots 3%
Marais salants, Prés salés, Steppes salées 2%

Autres caractéristiques du site

Le site se situe principalement dans la série "Granite de corse centrale" (granite leucocrate ou granite clair).

Qualité et importance

Cette zone comprend les mares temporaires des tre padule de Suartone, sites reconnus d'intérêt écologique et floristique majeurs, de niveau européen et méditeranéen, ainsi que les plages, étangs et marais de Rondinara.

- Richesses floristiques :
- les mares temporaires méditerranéennes (qui sont des habitats européens prioritaires) abritent une flore riche et exceptionnelle (nombreuses d'espèces protégées et espèces rares ou en limite nord de leur aire de européen, mentionnées prioritaire sur la liste rouge Nationale).  Présence de la Pilulaire (Pilularia minuta) sur les mares  (une des rares stations françaises).
 -des étangs lagunaires (habitat prioritaire) et petits marais côtiers, dunes à Génévriers de phénicie (habitat prioritaire), falaises et rochers granitiques avec des groupements végétaux thermoméditerranéens comme les "matorrals" à Euphorbe arborescente (Euphorbia dendroïdes) et Asperge blanche (Asparagus albus), etc...

- Richesses faunstiques :
- reptiles et amphibiens d'intérêt européen (annexes II et IV),
- les mares temporairement humides des Tre Padule hébergent une faune d'invertébrés aquatiques très riche et caractérisée par la présence d'endémiques et de nombreuses espèces méridionales situées ici en limite nord de leur aire de répartition. 

Vulnérabilité

Les mares temporaires sont des milieux d'une grande fragilité, tant sur le plan du maintien de leur alimentation en eau,  que de la qualité de l'eau et de la préservation du bassin versant. Le projet de réserve naturelle devrait aboutir à une garantie de protection. Les risques d'incendies menacent aussi la couverture végétale.
La partie littoral a subit de fortes pressions urbanistiques.