Logos SINP

FR9400594 - Sites à Anchusa crispa de l'embouchure du Rizzanese et d'Olmeto

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9400594

Compilation : 31/10/1995

Mise à jour : 29/08/2016

Appelation du site : Sites à Anchusa crispa de l'embouchure du Rizzanese et d'Olmeto

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/07/2003
  • pSIC : dernière évolution : 31/07/2003
  • SIC : Première publication au JO UE : 19/07/2006
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 19/07/2006
  • ZSC : premier arrêté : 17/03/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 17/03/2008
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 8,88139 (E 8°52'53'')
  • Latitude : 41,65778 (N 41°39'28'')
Superficie : 77 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 0 m.
  • Max : 18 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : CORSE
DEPARTEMENT : Corse-du-Sud (100%)
COMMUNES : Olmeto, Propriano.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Dunes, Plages de sables, Machair 60%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 20%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 10%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 9%
Galets, Falaises maritimes, Ilots 1%

Autres caractéristiques du site

La basse vallée du Rizzanese forme une vaste plaine fertile, insérée entre des collines granitiques. Cette plaine est drainée par le Rizzanese dont le bassin versant occupe une superficie de 396 km² ; c'est le plus méridional des grands bassins de l'île. Le Rizzanese prend sa source dans le massif du Mont Incudine dont le sommet culmine à 2128 m d'altitude, coule sur environ 53 km et se jette en rive sud du golfe du Valincu.
L'embouchure du Rizzanese coupe un cordon littoral de plus de 3 km de long, dans son tiers nord. Il sépare ainsi deux plages : celle de Capu Laurosu au nord et celle de Portigliolu au sud. Ces plages forment un ensemble sédimentaire continu limité au nord par la pointe de Capu Laurosu qui se prolonge en mer par des récifs et au sud par le promontoire rocheux situé à l'ouest de Portigliolu. L'alimentation sédimentaire du cordon littoral est due essentiellement aux apports fluviatiles
Le cordon littoral de Campitellu est situé dans une concavité entaillant le socle granitique et dioritique. Le cordon littoral de Cappiciolu, d'une longueur d'environ 250 m pour une largeur variant de 10 à 15 m, est situé dans une concavité du socle gabbro-dioritique.

Qualité et importance

Ce site éclaté en quatre stations botaniques de la rarissime Buglosse crépue (Anchusa crispa) abrite environ 65 % des effectifs corses de cette plante dont la plus grosse station Corse (et mondiale ?) et une station en cours de réhabilitation par le Conservatoire Botanique de Porquerolles et le Conservatoire des sites de Corse. Il a donc une importance majeure pour l'espèce. 
Le site est aussi important pour la Cistude d'Europe qui au regard des inventaires réalisés est abondante sur la partie embouchure du Rizzanèse.

On note sur ce site la présence d'un orthoptère endémique (Corse-Sardaigne-baléares), l'Oedipode insulaire (Sphingonatus uvarovi) dont le cordo dunaire dePortigliolo constitue l'une des rares localités de Corse

Vulnérabilité

Anchusa crispa pousse en haut des plages concernées sur des sables stabilisés souvent soumis au piétinement et hélas parfois à la circulation automobile, aux prises de sables, aux remblaiements. Ces plages sont donc très sensibles. Par ailleurs la concurrence des Griffes de Sorcière (Carpobrotus edulis) pourrait à terme perturber les stations.
 Tant que des aménagements structurants évitant le traffic des véhicule sur la plage de Capu larausu ne sont pas réalisés la station est menacée.

La mise en oeuvre des actions prévues au Document d'Objectif devrait permettre d'assurer la pérennité des stations.

Les populations de Cistude est florissante mais la présence de Tortues de Floride (2 individus vus en 2002) pourrait poser à terme des problèmes de cohabitation si elles ne sont pas éradiquées.