Logos SINP

FR9400612 - Punta Calcina

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9400612

Compilation : 31/10/1995

Mise à jour :

Appelation du site : Punta Calcina

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 31/07/2003
  • pSIC : dernière évolution : 31/07/2003
  • SIC : Première publication au JO UE : 19/07/2006
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 19/07/2006
  • ZSC : premier arrêté : 17/03/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 17/03/2008
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 9,35472 (E 9°21'16'')
  • Latitude : 41,72083 (N 41°43'14'')
Superficie : 8 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 230 m.
  • Max : 371 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : CORSE
DEPARTEMENT : Corse-du-Sud (100%)
COMMUNES : Conca.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 70%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 30%

Autres caractéristiques du site

La Punta Calcina correspond à un affleurement calcaire au sein des granites qui constituent la roche majoritairement présente dans le secteur, l'ensemble s'incluant dans la grande unité géologique de la Corse cristalline. Celle-ci représente la plus grande partie de l'île puisqu'elle en occupe le Sud, le centre et le Nord-Ouest.
Ce pointement rocheux comprend en fait deux barres calcaires, séparées par un col, correspondant à des dépôts sédimentaires produits à des temps géologiques différents (Jurassique et Paléocène-Eocène). L'ensemble repose sur le socle constitué de micaschistes rubéfiés.

Qualité et importance

Le petit massif calcaire de la PUNTA CALCINA, isolé au milieu des montagnes granitiques du secteur, présente un grand intérêt floristique.
Il héberge une population isolée (et la plus méridionale de Corse) de Chou insulaire (Brassica insularis) (espèce végétale endémique, inscrite à l'Annexe II), ainsi que d'autres plantes rares ou menacées à l'échelle de la Corse ou de la Méditerranée.
le comptage de Brassica insularis a été actualisé le 9 avril  2005 par le Conservatoire botanique national de Porquerolles (antenne de Corse)

Vulnérabilité

Le site a été aménagé en école d'escalade. Il est fortement fréquenté toute l'année et actuellement assez dégradé. La population de Brassica insularis a été très endommagée par le "nettoyage" des parois rocheuses équipées en parois d'escalade et par des incendies successifs (dont le dernier est intervenu en été 1993).
Actuellement (8/98), un APPB a été pris et une gestion de la station se met en place.