Logos SINP

FR9402005 - Chataîgneraies et ruiseaux de Castagniccia

Site de la directive "Habitats, faune, flore"

Base de référence : octobre 2018.

Mise à jour annuelle de la liste SIC - publication au JO UE : 12/12/17 (à partir de la base : septembre 2016)

Identification du site

Type : B (pSIC/SIC/ZSC)

Code du site : FR9402005

Compilation : 28/02/2001

Mise à jour :

Appelation du site : Chataîgneraies et ruiseaux de Castagniccia

Dates de désignation / classement :

  • pSIC : première proposition : 28/02/2001
  • pSIC : dernière évolution : 28/02/2001
  • SIC : Première publication au JO UE : 19/07/2006
  • SIC : Dernière publication au JO UE : 19/07/2006
  • ZSC : premier arrêté : 17/03/2008
  • ZSC : Dernier arrêté : 17/03/2008
Texte de référence
Arrêté de création du 17 mars 2008 portant décision du site Natura 2000 Chataîgneraies et ruiseaux de Castagniccia (zone spéciale de conservation)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 9,34750 (E 9°20'51'')
  • Latitude : 42,43500 (N 42°26'06'')
Superficie : 265 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 350 m.
  • Max : 1 230 m.
  • Moyenne : 600 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : CORSE
DEPARTEMENT : Haute-Corse (100%)
COMMUNES : Poggio-Marinaccio.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts caducifoliées 90%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 10%

Autres caractéristiques du site

Situé au niveau de la Corse alpine, le site est essentiellement formée de schistes lustrés. Sous cet ensemble on trouve des serpentinites puis des schistes à glaucophane qui forment la pyramide sommitale du San Pedrone.

Qualité et importance

site important du fait de la présence de l'Ecrevisse à pieds blancs, seule population corse, indemme de de parasitoses contrairement aux populations continentales . De plus les châtaigneraies à fruits présentes sur le site sont assez bien  conservées du fait de la présence de castanéïculteurs actifs.

Vulnérabilité

Pour la châtaigneraie le risque serait lié à l'abandon de l'entretien des arbres qui nécessitent une gestion importante pour continuer à être productifs et à vivre.
Pour l'Ecrevisse les risques concernEnt le braconnage, l'introduction de la truite dans son biotope et l'introduction de parasites par des introductions de populations allochtones mais aussi les captages abusifs au fil de l'eau pour l'arrosage et l'irrigation (absent ou peu développé pour le moment)