Logos SINP

FR9410096 - Iles Sanguinaires, golfe d'Ajaccio

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : mai 2019.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR9410096

Compilation : 31/12/1993

Mise à jour : 31/12/2002

Appelation du site : Iles Sanguinaires, golfe d'Ajaccio

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 31/12/1993
  • ZPS : Dernier arrêté : 03/09/2018
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 8,61722 (E 8°37'01'')
  • Latitude : 41,85722 (N 41°51'25'')
Superficie : 47 412 ha.
Pourcentage de superficie marine : 98 %
Altitude :
  • Min : -1 430 m.
  • Max : 40 m.
  • Moyenne : -420 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : CORSE
DEPARTEMENT : Corse-du-Sud (2%)
COMMUNES : Ajaccio.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Mer, Bras de Mer 99%
Galets, Falaises maritimes, Ilots 1%

Autres caractéristiques du site

Le Golfe d’Ajaccio est situé au droit des communes d’Ajaccio, Grosseto-Prugna, Albitreccia, Pietrosella, et Coti Chiavari, dans le département de Corse du Sud. Les sites Natura 2000 couvrent l’ensemble du golfe (de Capo di Feno au nord à Capu di Muri au sud) jusqu’à une distance de près de 8 miles nautiques de la côte et une profondeur maximale de 1430 mètres. Le site « Iles sanguinaires et golfe d’Ajaccio » FR9410096 désigné au titre de la directive « Oiseaux », à 99% marin est d’une superficie totale de 47 412 ha. Il s’agit de l’extension d’un ancien site FR9410096 « Iles Sanguinaires » dont le DOCOB a été approuvé en 2004 et dont l’opérateur était le CPIE Ajaccio.

Les sites du golfe d’Ajaccio sont juxtaposés à une autre ZPS, « Colonie de goélands d’Audouin d’Aspretto/Ajaccio » (FR 9412001), dont le DOCOB a été approuvé en 2007.

Qualité et importance

Une des plus importantes colonies de Cormorans huppés de Méditerranée de Corse est située sur l'île de la grande Sanguinaires (189 couples en 2002 soit 19,4% de la population nationale cette année là mais avec un déclin prononcé depuis). Le site est donc très important pour l'espèce et un 2 ème îlot (Piana) abrite aussi une belle colonie. Le Goéland d'Audouin niche dans le golfe d'Ajaccio avec 60 à 100% de la population nationale mais la présente ZPS ne concerne que les sites d'alimentation.La colonie se trouve sur une autre ZPS (FR9412001). Le golfe , très abrité, présente des potentialités alimentaires importantes pour ces deux espèces d'oiseaux, d'où la justification  d'étendre le périmètre initial à l'aire de nourrissage de ces espèces. Il a l'originalité d'accueillir au passage prénuptial un très gros effectif de sarcelles d'été qui remontent d'Afrique et se reposent en fond de golfe (mars). la Mouette mélanocéphale peut aussi être abondante certains printemps.  En hiver il accueille un effectif important de Sternes caugeks au regard de l'hivernage en France. Les Puffins s'alimentent régulièrement dans le golfe en petit nombre en printemps/été.  

Enfin le site des îles est favorable à la réinstallation d'un couple de Balbuzards pêcheurs qui devait nicher au XIX ème siècle et qui fréquente régulièrement les îles depuis quelques années. trois couples dont un dans le périmètre de la ZPS sont cantonnés juste au nord du golfe et pêchent régulièrement dans la ZPS. 
On notera aussi la présence plus marginale en milieu terrestre (Mezzu mare et îlots satellites, Isula Piana), du Milan royal (chasse), d'un couple de Faucons pélerins, des Fauvettes sardes et pitchou en petit nombre. 

Vulnérabilité

La vulnérabilité est assez forte du fait de la fréquentation touristique qui heureusement se manifeste en dehors de la période de reproduction des Cormorans huppés. Ce n’est pas le cas pour le balbuzard pêcheur qui niche d'avril à juillet et qui subit des dérangements (nid artificiel  de Capo di Feno en limite de la ZPS). La pêche au filet occasionne une mortalité difficile à quantifier des Cormorans mais qui ne met pas en péril, semble t-il la dynamique de l'espèce. Concernant le Goéland d'Audouin, cette espèce est perturbée dans sa reproduction par le Goéland leucophée qui est abondant; ceux-ci colonisent tous les sites de reproduction potentiels. Par ailleurs, il a été noté plusieurs cas de mortalité de Goélands d'Audouin par des fils de pêche et des hameçons abandonnés ou perdus par les pêcheurs de plaisance. Cette cause de mortalité est loin d'être négligeable et concerne des adultes reproducteurs (la pêche de plaisance est très pratiquée dans le golfe). Un cas fut aussi relevé en 2016 sur une sterne caugek. La halte migratoire de la Sarcelle d'été au printemps ne parait pas menacée, tout comme celle de la Mouette mélanocéphale. 

Les îles Sanguinaires et Piana sont peuplées de Rats noirs (Rattus rattus) qui empêchent probablement  l'installation d'espèces comme le Puffin cendré ou le Puffin yelkouan.
Les risques de pollutions par hydrocarbures existent, dans la mesure ou les navires pétroliers alimentent en fioul lourd la centrale thermique du Vazzio et les réservoirs de carburants pour la Corse du Sud.
Des projets d’aménagements lourds du fond de golfe pourraient aussi à terme diminuer la qualité et la surface des zones d'alimentation si ils ne sont pas bien conçus.