Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

FR9410097 - Iles Finocchiarola et Côte Nord

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : mai 2019.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR9410097

Compilation : 31/12/1993

Mise à jour : 31/01/2006

Appelation du site : Iles Finocchiarola et Côte Nord

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 17/03/2005
  • ZPS : Dernier arrêté : 03/09/2018
Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 9,40000 (E 9°24'00'')
  • Latitude : 43,00000 (N 43°00'0'')
Superficie : 933 ha.
Pourcentage de superficie marine : 2 %
Altitude :
  • Min : 0 m.
  • Max : 350 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : CORSE
DEPARTEMENT : Haute-Corse (98%)
COMMUNES : Centuri, Ersa, Rogliano.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Forêts (en général) 0%
Landes, Broussailles, Recrus, Maquis et Garrigues, Phrygana 65%
Forêts sempervirentes non résineuses 10%
Galets, Falaises maritimes, Ilots 5%
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente 4%
Forêts mixtes 3%
Dunes, Plages de sables, Machair 3%
Prairies ameliorées 3%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 2%
Forêts caducifoliées 2%
Eaux douces intérieures (Eaux stagnantes, Eaux courantes) 1%
Autres terres (incluant les Zones urbanisées et industrielles, Routes, Décharges, Mines) 1%
Autres terres arables 1%

Autres caractéristiques du site

Le site est essentiellement constitué de terrains métamorphiques. Deux grands compartiments géologiques sont présents : les terrains « schistes lustrés » et les formations sédimentaires. Les terrains sont issus d’un océan disparu (170-60 Ma) et de ses marges continentales. Les terrains sont constitués en particulier de gneiss, amphibolites, péridotites, serpentinites, prasinites, schistes et calcschistes pour le compartiment des schistes lustrés ; calcaires et grès pour les formations sédimentaires.

Qualité et importance

Le site du Cap Corse abritait régulièrement la plus grosse colonie de reproduction française de Goélands d'Audouin.Depuis 2004, les effectifs ont diminué.  On y trouve également une colonie de puffins cendrés installée sur un ilot non colonisé par les ratset deux couples  reproducteur de Balbuzards pêcheurs installé aux milieu des années 1990 grâce à la protection et la gestion de l'espèce en Corse (PNRC). Le faucon pélerin est aussi bien représenté. Enfin une petite colonie de Cormorans huppés de méditerranée est présente ; elle est isolée des autres populations insulaires. 

 Le site, de par sa situation géographique est un lieu de migration pré-nuptiale important des oiseaux de retourr d'Afrique. Plus de 170 espèces ont été notées en migration, les passereaux étant les plus abondants. De 1997 à 1999, 11 153 oiseaux ont été bagués dans le cadre d'un programme franco-italien de suivi des migrations (99 espèces différentes concernées). L'hirondelle rustique est l'espèce la plus fréquente. Les petites zones humides jouent un rôle d'escale migratoire important pour les certains rallidés (Marouettes), les ardéïdés et les limicoles.
Plusieurs espèces rares en Europe sont régulièrement observées (Marouette poussin, Bécassine double au marais de Macinaggio, Pipit à gorge rousse...)

Le Document d'Objectifs a été validé et approuvé en 2011

Vulnérabilité

La population de Goélands d'Audouin a un succès de reproduction très médiocre en grande partie due à la présence envahissante et prédatrices des Goélands leucophées dont les effectifs nicheurs sont passés de 60 couples en 1980 à 268 couples en 2002 (x 4,4).
De ce fait la colonie est rès instable et se déplace d'un îlot à un autre. La solution passe par la fermeture des décharges à ciel ouvert. 
Les petits marais littoraux, lieux d'escale privilégiés pour les oiseaux d'eaux migrateurs sont  protégés.