Logos SINP

FR9410101 - Étang de Biguglia

Site de la directive "Oiseaux"

Base de référence : octobre 2018.

Identification du site

Type : A (ZPS)

Code du site : FR9410101

Compilation : 30/04/1996

Mise à jour : 28/02/2002

Appelation du site : Étang de Biguglia

Dates de désignation / classement :

  • ZPS : Premier arrêté : 30/04/1996
  • ZPS : Dernier arrêté : 04/07/2018
Texte de référence
Arrêté de création du 04 juillet 2018 portant décision du site Natura 2000 Étang de Biguglia (zone de protection spéciale)

Localisation du site
Coordonnées du centre (WGS 84) :
  • Longitude : 9,47917 (E 9°28'45'')
  • Latitude : 42,60000 (N 42°36'00'')
Superficie : 1 808 ha.
Pourcentage de superficie marine : 0 %
Altitude :
  • Min : 3 m.
  • Max : 10 m.
  • Moyenne : 0 m.
Régions biogéographiques :
Méditerranéenne : 100%

REGION : CORSE
DEPARTEMENT : Haute-Corse (100%)
COMMUNES : Biguglia, Borgo, Furiani, Lucciana.

Carte de localisation

Description du site

Caractère général du site

Classes d'habitats Couverture
Rivières et Estuaires soumis à la marée, Vasières et bancs de sable, Lagunes (incluant les bassins de production de sel) 81%
Prairies semi-naturelles humides, Prairies mésophiles améliorées 12%
Marais (vegetation de ceinture), Bas-marais, Tourbières, 5%
Forêts sempervirentes non résineuses 2%

Autres caractéristiques du site

Les rives de l'étang sont occupées par des roselières, des présalés, des sansouires, des aulnaies marécageuses et des tamarissières. C'est un paysage peu fréquent en Corse, physionomiquement dominé par des espèces eurosibériennes, avec certains ensembles de végétation assez rares en Méditerranée.

Qualité et importance

L'étang de Biguglia est le plus vaste étang lagunaire de Corse. C'est un site exceptionnel de niveau international pour les oiseaux (site RAMSAR), pour la flore et la faune aquatique en général. L'intérêt écologique de Biguglia est lié à la présence d'un herbier dense de phanérogames aquatiques (Zostera, Ruppia, Potamogeton) avec une zonation en fonction de la salinité, abritant une faune d'invertébrés et de poissons riche et diversifiée permettant la reproduction et le stationnement des oiseaux d'eau. Les 3 espèces majeures d'oiseaux en hivernage sont le Fuligules milouin et morillon et la Foulque macroule.
Au printemps l'étang est une escale et un lieu de stationnement important pour le Goéland d'Audouin. De nombreuses autres espèces d'oiseaux d'eau fréquentent le site aux migrations pré et post-nuptiales. 
En nidification, le site héberge l'une des deux seules colonies de reproduction du Héron pourpré en Corse et une petite population nicheuse de Nettes rousses.
Un programme de réintroduction de l'Erismature à tête blanche, qui a niché sur l'étang jusqu'en 1966, a été mené par le gestionnaire de la réserve avec le soutien financier de la commission européenne de 1998 à 2001 mais des 5 individus issus d'élevage et lâchés, aucun n'a été revu depuis mai 2002.

Vulnérabilité

Le cordon lagunaire de l'étang et le bassin versant sont en partie urbanisés et l'équilibre écologique de cette lagune est menacé par diverses nuisances liées à des pollutions d'origine agricole, urbaine et industrielle, issues du bassin versant.
Des crises de dystrophie ont déjà été observées entrainant la chute des effectifs de Fuligules et de Foulques par manque temporaire de nourriture.
L'Erismature à tête blanche a disparu en 1966 probablement du fait des battues conduites sur l'étang dans les années 50-60. Si la chasse a par la suite été interdite, la réintroduction de l'espèce s'est soldée par un échec dans le cadre d'un programme LIFE NATURE, probablement du fait qu'un nombre insuffisant d'oiseaux (5) a pu être relâché (de plus il ne s'agissait que de mâles). Aujourd'hui, la réintroduction n'est plus envisagée car l'état de conservation faible de la population d'Erismature à tête blanche et la situation favorable de l'Erismature rousse, espèce introduite et concurrente ne plaident pas en faveur de la poursuite de tels programmes de réintroduction (CENC, 2014).