Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 940004089
BOISEMENTS ET BROUSSE LITTORALE DE CASABIANDA A PINIA

(n° régional : 00240000)

Commentaires généraux

Sur la plaine orientale, la zone s'étend depuis l'est d'Aleria jusqu'au domaine de Pinia au niveau de Vangalelli. Le long de toute cette zone une plage s'étend sur environ 12,5 kilomètres, de 25 à 30 mètres de large. Les seules constructions proches du littoral sont le pénitencier de Casabianda et le village de vacances de Siglione au nord de l'étang d'Urbino.

La zone débute au sud de l'embouchure du Tavignano et sur une étendue d'un kilomètre environ, on trouve un ancien boisement de genévriers oxycèdres à gros fruits, aujourd'hui à l'état de friche puisque ravagé par le feu. Plus au sud, sur une distance de 3 kilomètres, longeant l'étang Del Sale, une dune supporte un très beau peuplement de genévriers oxycèdres à gros fruits. Encore plus au sud, après le pénitencier de Casabianda, ce peuplement se réduit à une ligne étroite sur 1,2 kilomètre de longueur.

Contournant les marais de Siglione, de pozzi Piatti et de pozzi Brandinchi, un vaste secteur qui dépasse la route nationale N°198, la départementale N°343, s'étend jusqu'aux marais de Battaglia, sans traverser le cours du Tagnone. Il appartient au domaine de Casabianda. Il se compose principalement d'un boisement artificiel d'eucalyptus associé parfois à quelques pins maritimes. En bordure des marais et des cours d'eau, on trouve des groupements de zones humides, d'aulnes, de peupliers blancs, d'ormes et de frênes.

Un cordon littoral, formé à partir de sédiments, ferme l'étang d'Urbino. Le passage de la mer s'effectue par la passe (ou grau). La construction de digues dans les années 60 a eu un fort pouvoir d'érosion, c'est ce qui explique que le rivage à ce niveau est pratiquement inexistant.

Le sud de l'étang est occupé par la forêt de Pinia qui s'étend sur près de 400 hectares. Cette grande forêt littorale est surtout composée de pins maritimes. Près de l'étang d'Urbino, les pins se mélangent aux chênes verts ou laissent la place à un maquis dense. Çà et là des aulnes, des saules ou des peupliers blancs signalent la présence de petits marais (marais de Cattolica, de Paolomagno, de Pozzo Nero, de Pozzo Sale). La longueur totale de la plage est de 3,5 kilomètres.

Sur la plage, côté nord, des crêtes successives se sont formées, elles se sont progressivement dunifiées et végétalisées. Elles constituent aujourd'hui un espace qui individualise la falaise morte et la plage actuelle.

Ce sont de beaux genévriers qui recouvrent ce bourrelet éolien, en amont, on y trouve une végétation psammophile (oyats).

Du côté de la bordure sud, la dune bordière a disparu et la forêt de pins arrive jusqu'à la limite supérieure de l'estran (zone d'avancée et recul de la mer).

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible