Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Données d’observation sur les espèces
Standards pour l'échange des données et des métadonnées

Présentation

La circulation des données au sein du système d'information de l'inventaire du patrimoine naturel (SINP) est normée par des standards d'échange. Ceux-ci permettent de disposer d'un « langage commun » à l'ensemble du réseau. Ils permettent de faciliter les échanges et la circulation des données et des métadonnées entre acteurs, d'assurer la qualité des informations diffusées et d'en faciliter la réutilisation.

Il existe différents standards (interopérables) en fonction du contexte d'utilisation :

  • un standard spécifique aux échanges de données entre plateformes du SINP
  • un standard à destination des producteurs de données pour la transmission directe des données à l'INPN
  • des standards régionaux, à destination des producteurs de données pour la transmission des données aux plateformes régionales
  • un standard international pour la transmission des données au GBIF

Le choix du standard dépend du contexte d'utilisation. Il est donc nécessaire d'identifier le cadre de l'échange de données afin d'utiliser le standard adapté.

Schéma simplifié de l'architecture du SINP relatif à la circulation des données
Attention : les données d'étude d'impact et autres études réglementaires soumises à la procédure de dépôt légal de données brutes de biodiversité, en application des articles L411-1 A et L 122- 1 du code de l'environnement ne sont pas concernées par ces standards. Ces données font en effet l'objet d'une procédure de dépôt spécifique et d'un standard spécifique (interopérable avec les standards du SINP). Cette obligation de dépôt concerne à la fois les études d'évaluation préalable à celles de suivi des impacts, réalisées dans le cadre de l'élaboration des projets d'aménagement ou des plans, schémas, programmes et autres documents de planification.

Les données déposées via ce service seront prises en charge dans un second temps par le SINP.
En savoir plus

Standard pour les échanges entre plateformes du SINP

Données

Standard Occurrences de taxons v2.0 en version pdf

Standard Occurrences de taxons v2.0 en version HTML

Format technique Occurrences de taxons v2.0 (XSD et GML)

Métadonnées

Standard pour l’échange des métadonnées v1.3.10 en version pdf

Format technique v1.3.10 (XSD et GML)

Standard pour l'alimentation de l'INPN par les producteurs de données

Données

Standard INPN v3.1 en version pdf

Métadonnées

Standard pour l’échange des métadonnées en version pdf

Gabarits

Formulaires pdf

Standard pour l'alimentation des plateformes régionales par les producteurs de données

Chaque région propose un standard qui lui est propre et interopérable avec le standard national. Il conviendra donc de prendre directement contact avec la plateforme régionale pour préciser le format attendu. Pour en savoir plus, prendre contact avec le service environnement de la DREAL/DEAL/DRIEE.

En cas de doute sur l'interlocuteur à contacter, vous pouvez demander assistance à l'adresse suivante : sinp@mnhn.fr

Standard international pour la transmission des données au GBIF

Données

Le standard de données en vigueur est le DarwinCore.

Métadonnées

Le standard de données en vigueur est l'eml (Ecological Metadata Language).

En savoir plus

Utilisation des standards dans le cadre de la transmission de données protocolées

Les données protocolées sont mises en circulation dans le SINP selon ces mêmes standards génériques.

Il existe cependant des déclinaisons de ces standards permettant d'en faciliter l'utilisation dans le cadre d'un protocole spécifique. Ces standards ont ainsi vocation à préciser comment utiliser le standard générique dans un contexte particulier relatif à l'usage d'un protocole.

À ce jour, sont disponibles :

Guide pour les données de l'Inventaire Forestier National

Guide pour les données du suivi des insectes pollinisateurs (STERF)

Guide pour les données de pêche électrique

Les identifiants uniques du SINP

Les identifiants uniques du SINP sont au format UUID. Il est préconisé que ces identifiants soient gérés au plus près de la collecte des données, donc dans les bases de données sources lorsque cela est possible.

La production de l'identifiant au plus près du producteur de données facilite en effet la traçabilité des données et limite l'intégration de doublons.

Dans le cas où les identifiants uniques n'auraient pas été créés avant la transmission des données à une plateforme du SINP, les identifiants seront alors créés par la plateforme lors de leur intégration dans le dispositif.