06 - Monts sous-marins

Seamounts

Liste des habitats menacés et/ou en déclin de la Convention OSPAR

Libellé de l'habitat en français dans 2008-6

Monts sous-marins

Libellé de l'habitat en français dans 2008-7

Monts sous-marins

Description

Les monts sous-marins sont définis comme des montagnes sous-marines, dont la crête s'élève à plus de 1000 m au-dessus du fond marin environnant (Menard, 1964 in Rogers, 1994). Les monts sous-marins peuvent avoir diverses formes, quoiqu'ils soient en général de forme conique, avec une base circulaire, elliptique ou plus allongée. Les monts sous-marins sont d'origine volcanique, et sont souvent associés aux « points chauds » du fond marin (zones plus minces de la croûte terrestre, d'où le magma peut s'échapper). Les monts sous-marins, dont la pente des flancs peut atteindre 60°, forment un contraste saisissant avec la plaine abyssale « plate » qui les entoure. Leur relief a de profonds effets sur la circulation océanique environnante, et des vagues piégées, des jets, des tourbillons et des courants en circuit fermé connus sous le nom de colonnes de Taylor se forment (Taylor, 1917 in Rogers, 1994). Les monts sous-marins sont fréquents dans le périmètre de la zone maritime d'OSPAR. Lors de l'analyse des données bathymétriques obtenues au pinceau étroit par le Naval Oceanographic Office des Etats-Unis de 1967 à 1989, l'on a trouvé plus de 810 monts sous-marins dans l'Atlantique nord. Dans leur majorité, ils se trouvent le long de la dorsale médio-atlantique entre l'Islande et la zone de fracture de Hayes (Gubbay, 2002).
Les courants renforcés qui se produisent autour des monts sous-marins créent des conditions idéales pour les organismes qui se nourrissent en suspension. Les coraux gorgoniens, sclératiniens et antipathariens sont parfois particulièrement abondants, et d'autres organismes qui se nourrissent en suspension, tels que des éponges, des hydroïdes et des ascidiens sont également présents. On constate en outre des concentrations d'espèces de poissons importants sur le plan commercial, tel que le hoplostète orange qui se rassemblent autour des monts sous-marins et vivent en association étroite avec les communautés benthiques (Gubbay, 2002).

Régions OSPAR où les habitats sont présents

I, IV, V

Régions OSPAR où l'habitat est menacé et/ou en déclin

Partout où les habitats sont présents

Bibliographie

Gubbay S., 2002. Offshore Directory: Review of a selection of habitats, communties and species of the North-East Atlantic. WWF-UK: North-East Atlantic Programme. (Source)

OSPAR 2008. Descriptions des habitats inscrits sur la liste OSPAR des espèces et des habitats menacés et/ou en déclin. Commission OSPAR. Accord OSPAR 2008-07, 10 pp. (Source)

OSPAR 2008. Liste OSPAR des espèces et des habitats menacés et/ou en déclin. Commission OSPAR. Accord OSPAR 2008-06 révisé 2021, 6 pp. (Source)

OSPAR 2008. OSPAR List of threatened and/or declining species and habitats. OSPAR Commission. OSPAR Agreement 2008-06 updated 2021, 5 pp. (Source)

Bett B.J., 2001. UK Atlantic Margin Environmental Survey: Introduction and overview of bathyal benthic ecology. Continental Shelf Research 21: 917-956.

 Bett, B.J., & Rice, A.L. 1992. The influence of hexactinellid sponge (Pheronema carpenteri) spicules on the patchy distribution of macrobenthos in the Porcupine Seabight (bathyal NE Atlantic). Ophelia 36 (3): 217-226.

Connor D.W., Allen J.H., Golding N., Howell K.L., Lieberknecht L.M., Northen K.O. & Reker J.B., 2004. The Marine Habitat Classification for Britain and Ireland. Version 04.05 (internet version: www.jncc.gov.uk/MarineHabitatClassification). Joint Nature Conservation Committee, Peterborough, 49 p.

Davies C.E., Moss, D. & Hill, M.O. 2004. EUNIS Habitat Classification Revised 2004. Report to the European Topic Centre on Nature Protection and Biodiversity, European Environment Agency. 307pp. (available online at http://eunis.eea.eu.int/eunis/habitats.jsp).

Gage J.D. & Tyler P.A. 1991. Deep Sea Biology. A Natural History of Organisms at the Deep sea Floor. Cambridge University Press, Cambridge.

Henriet, J.P., de Mol, B., Pillen, S., Vanneste, M., van Rooij, D., Versteeg, W., Croker, P.F., Shannon, P.M., Unnithan, V., Bouriak, S., & Chachkine, P. 1998. Gas hydrate crystals may help build reefs. Nature 391: 647-649.

ICES 2007. Report of the Working Group on Deep-water Ecology (WGDEC). 26-28 February 2007, Chapter 7 Soft corals in the North Atlantic. ICES Advisory Committee on Ecosystems. ICES CM 2007/ACE:01, 35-49

ICES. 2003. Environmental status of the European Seas. A quality status report prepared by the International Council for the Exploration of the Sea, Copenhagen.

Kenyon N.H., Akhmetzhanov A.M., Wheeler A.J., van Weering T.C.E., de Haas H. & Ivanov M.K. 2003. Giant carbonate mounds in the southern Rockall Trough. Marine Geology 195: 5-30.

Klitgaard A.B., Tendal O.S., Westerberg H. 1997. Mass occurrence of large sponges (Porifera) in Faroe Island (NE Atlantic) shelf and slope areas: characteristics, distribution and possible causes. In Hawkins, L.E., Hutchins, S. (Eds). The responses of marine organisms to their environments. Southampton Oceanography Centre, University of Southampton, Southampton. pp 129-142.

Krieger, K. J., Wing, B. L., 2002. Megafauna associations with deep-water corals (Primnoa spp.) in the Gulf of Alaska. Hydrobiologia 471, 83–90.

Madsen, F.J. 1944. Octocorallia (Stolonifera – Telestacea – Xeniidea – Alcyonacea – Gorgonacea). The Danish Ingolf-Expedition V:13. 65pp.

Mortensen, P. B., Buhl-Mortensen, L. and Gordon Jr., D. C. 2006. Distribution of deep-water corals in Atlantic Canada. Proceedings of 10th International Coral Reef Symposium, Okinawa, Japan, 1849–1868.

Rogers A.D., 1994. The biology of seamounts. Advances in marine biology 30: 305-350.

van Weering T.C.E, de Haas H., de Stigter H.C., Lykke-Andersen H. & Kouvaev I. 2003. Structure and development of giant carbonate mounds at SW and SE Rockall Trough margins, NE Atlantic Ocean. Marine Geology 198: 67-81.