A5.361 - Pennatules et mégafaune fouisseuse dans de la vase fine circalittorale

Seapens and burrowing megafauna in circalittoral fine mud

Classification des habitats EUNIS

Descriptif officiel

Plains of fine mud at depths greater than about 15 m may be heavily bioturbated by burrowing megafauna; burrows and mounds may form a prominent feature of the sediment surface with conspicuous populations of seapens, typically Virgularia mirabilis and Pennatula phosphorea. The burrowing crustacea present typically include Nephrops norvegicus, which is frequently recorded from surface observations although grab sampling may fail to sample this species. Indeed, some forms of sampling may also fail to indicate seapens as characterising species. This biotope also seems to occur in deep offshore waters in the North Sea, where densities of Nephrops norvegicus may reach 68 per 10 m2 (see Dyer et al. 1982, 1983), and the Irish Sea. The burrowing anemone Cerianthus lloydii and the ubiquitous epibenthic scavengers Asterias rubens, Pagurus bernhardus and Liocarcinus depurator are present in low numbers in this biotope whilst the brittlestars Ophiura albida and Ophiura ophiura are sometimes present, but are much more common in slightly coarser sediments. Low numbers of the anemone Pachycerianthus multiplicatus may also be found, and this species, which is scarce in the UK, appears to be restricted to this habitat (Plaza & Sanderson 1997). The infauna may contain significant populations of the polychaetes Pholoe spp., Glycera spp., Nephtys spp., spionids, Pectinaria belgica and Terebellides stroemi, the bivalves Nucula sulcata, Corbula gibba and Thyasira flexuosa, and the echinoderm Brissopsis lyrifera.
Situation: These soft mud habitats occur extensively throughout the more sheltered basins of sealochs and voes (narrow inlets) and are present in quite shallow depths (as little as 15 m) in these areas probably because they are very sheltered from wave action.

Descriptif en français

Plaines de vase fine, à des profondeurs supérieures à environ 15 m, fortement bioturbées par une mégafaune fouisseuse. Des terriers et des monticules peuvent constituer une caractéristique marquante de la surface des sédiments, avec des populations remarquables de pennatulacés, typiquement Virgularia mirabilis et Pennatula phosphorea. Parmi les crustacés fouisseurs présents, Nephrops norvegicus est fréquemment observée à la surface, mais elle peut ne pas être échantillonnée lors des prélèvements à la benne. De fait, certaines techniques d’échantillonnage peuvent également laisser de côté les pennatulacés comme espèces caractéristiques. Cet habitat semble également être présent dans la mer du Nord en eau profonde au large des côtes, où la densité de Nephrops norvegicus peut atteindre 68 individus par dix mètres carrés (voir Dyer et al., 1982, 1983), ainsi qu’en mer d’Irlande. L’anémone fouisseuse Cerianthus lloydii, ainsi que les nécrophages épibenthiques omniprésents Asterias rubens, Pagurus bernhardus et Liocarcinus depurator, sont présents en faible quantité dans cet habitat, alors que les ophiures Ophiura albida et Ophiura ophiura sont parfois présentes, mais beaucoup plus communes dans des sédiments légèrement plus grossiers. On peut également trouver en faible quantité l’anémone Pachycerianthus multiplicatus ; cette espèce, rare au Royaume‐Uni, semble n’être présente que dans cet habitat (Plaza et Sableerson, 1997). L’endofaune peut comporter des populations significatives des polychètes Pholoe spp., Glycera spp., Nephtys spp., Pectinaria (Pectinaria) belgica et Terebellides stroemii, ainsi que des polychètes spionidés, les bivalves Nucula sulcata, Corbula gibba et Thyasira flexuosa, de même que l’échinoderme Brissopsis lyrifera.
Situation : De tels habitats de vase meuble sont très présents dans les bassins plus abrités des bras de mer. À ces endroits, on les trouve à de faibles profondeurs (aussi peu que 15 m), probablement parce que ces zones sont bien à l’abri de l’action des vagues.

Lien vers la fiche du site EUNIS
Bibliographie

Connor D.W., Allen J.H., Golding N., Howell K.L., Lieberknecht L.M., Northen K.O. & Reker J.B., 2004. The Marine Habitat Classification for Britain and Ireland. Version 04.05 (internet version: www.jncc.gov.uk/MarineHabitatClassification). Joint Nature Conservation Committee, Peterborough, 49 p. (Source)