5210 (2250 inclus) - Matorrals arborescents à Juniperus spp.

Liste hiérarchisée et descriptifs des habitats des Cahiers d'habitats

Caractères généraux

L’habitat recouvre un ensemble varié de végétations arbustives associées aux populations de Genévriers des régions méditerranéennes. Plusieurs espèces et sous-espèces de Juniperus sont concernées : -Genévrier oxycèdre (ou cade) (Juniperus oxycedrus subsp. oxycedrus) : taxon méditerranéen à feuilles en alène, piquantes, largement répandu aux étages méso- et supraméditerranéen du midi de la France en dehors du littoral méditerranéen ; -Genévrier à gros fruits (Juniperus oxycedrus subsp. macrocarpa) : distinct du type par ses fruits plus gros et violacés, essentiellement littoral et très rare en France : quelques localités sur le littoral corse et une localité historique intérieure dans les Pyrénées ;
-Genévrier rouge (Juniperus phoenicea subsp. phoenicea): taxon méditerranéen à feuilles en forme de petites écailles ovales obtuses, largement répandu aux étages méso- et supra-méditerranéen du midi de la France ;
N.B. : le Genévrier rouge est erronément appelé « Genévrier de Phénicie » dans de nombreux documents y compris le manuel d’interprétation EUR 15 et Corine Biotope. Il s’agit d’une erreur de traduction du terme latin « phoenicea » qui signifie « rouge » et non « de Phénicie ».
-Genévrier turbiné (Juniperus phoenicea subsp. turbinata): sous-espèce littorale distincte du type par ses fruits ovoïdes plus gros, connu uniquement du littoral de la Provence, de la Côte d’Azur et de la Corse ; -Genévrier commun (Juniperus communis subsp. communis): genévrier à large distribution circumboréale, présent dans les régions méditerranéennes uniquement à l’étage supraméditerranéen. Les populations eurosibériennes de ce genévrier constituent un autre habitat de la directive [« Formations à Juniperus communis sur landes ou pelouses calcaires », code UE : 5130].
N.B. : les matorrals arborescents à Genévrier thurifère (Juniperus thurifera) ont été intégrés à l’habitat de la directive 9560 « * Forêts endémiques à Juniperus spp. ».
Lorsqu’ils sont installés dans des systèmes dunaires littoraux, les matorrals à Genévrier turbiné et les matorrals à Genévrier à gros fruits relèvent également de l’habitat prioritaire « * Dunes littorales à Juniperus spp. » [code UE : 2250*]. Elles doivent être traitées de préférence par ce dernier code (éventuellement en croisement avec le 5210) qui leur est spécifique.
Les peuplements de ces divers genévriers sont de densité très variable suivant les espèces et les habitats associés. Ils participent à des complexes de végétation diversifiés depuis les voiles épars sur pelouses, garrigues ou matorrals bas jusqu’aux boisements denses plus ou moins impénétrables et pouvant atteindre 6-8 m de haut.
J. oxycedrus et J. communis sont des espèces dioïques, tandis que J. phoenicea est monoïque. La taille varie considérablement suivant les taxons, pouvant atteindre 15 m chez J. oxycedrus subsp. oxycedrus et J. communis, elle est plus basse (jusqu’à 8 m) chez J. phoenicea et J. oxycedrus subsp. macrocarpa. Le port est très variable, en partie au moins en relation avec les conditions environnementales (influence du climat et des troupeaux, notamment du broutage des jeunes plants).
Sur le littoral, sur les corniches et vires rocheuses supraméditerranéennes, les peuplements de Genévriers peuvent participer à des communautés arbustives primaires. C’est plus particulièrement le cas : -des matorrals de J. oxycedrus subsp. macrocarpa des dunes littorales corses ; -des matorrals de J. phoenicea subsp. turbinata des arrière-dunes littorales de Corse, de Camargue et de la presqu’île de Giens. Ces deux communautés primaires constituent également un habitat prioritaire de la directive [« * Dunes littorales à Juniperus spp. », code UE : 2250*]. Elles doivent être traitées de préférence par ce dernier code (éventuellement en croisement avec le 5210) qui leur est spécifique.
En situation secondaire généralement d’origine agropastorale, les junipéraies participent à des paysages méditerranéens complexes :
- piquetage de Genévriers sur complexe pastoral méditerranéen auquel participent divers habitats pelousaires [pelouses et garrigues basses calcicoles méditerranéennes (Ononidetalia striatae), pelouses calcicoles thérophytiques (Stipo capillatae-Trachynietea distachyae), garrigues méditerranéennes (Rosmarinetea officinalis)…] ; - maquis et mosaïques préforestières, souvent issus d’anciens parcours pastoraux [maquis méditerranéens des Pistacio lentisci-Rhamnetalia alaterni].
La gestion de ces habitats, peu menacés car plutôt en extension du fait de la déprise pastorale qui favorise la colonisation des pelouses par le genévrier, consiste surtout à maintenir une certaine ouverture des milieux et à lutter contre les risques d’incendies par un pâturage extensif de brebis à l’entretien en hiver et par des interventions de débroussaillage partiel.
En zones littorales, seules une certaine maîtrise foncière et la canalisation des fréquentations touristiques permettront de conserver les junipéraies primaires.

Déclinaison en habitats élémentaires

La déclinaison de l’habitat est d’ordre taxonomique. Pour le Genévrier turbiné, les situations corses et continentales ont été séparées.

Fiche du cahier d'habitats (format pdf)
Bibliographie

Bensettiti F., Boullet V., Chavaudret-Laborie C. & Deniaud J. (coord.), 2005. « Cahiers d’habitats » Natura 2000. Connaissance et gestion des habitats et des espèces d’intérêt communautaire. Tome 4 - Habitats agropastoraux. Volume 1. MEDD/MAAPAR/MNHN. Éd. La Documentation française, Paris, 445 p. + cédérom. (Source)

AGENC et CRSC, 1997 - Les sites d’habitats et espèces végétales d’intérêt communautaire prioritaire en Corse : statut foncier, protection et gestion. Rapport OEC/DIREN/programme LIFE - 1994-1997 « Conservation des habitats naturels et des espèces végétales d’intérêt communautaire prioritaire de la Corse », version finale, décembre 1997.

ARCHILOQUE A., BOREL L., DEVAUX J.-P., LAVAGNE A., MOUTTE P., WEISS H., 1970 - Vers une caractérisation phytosociologique de la série méditerranéenne du chêne pubescent. Ann. Fac. Sci. Marseille, 44 : 17-42.

ATEN et PARC NATIONAL DU MERCANTOUR, 1986 - Pelouses et prairies du parc national du Mercantour. 41 p.

BARBERO M., DU MERLE P., GUENDE G., QUÉZEL P., 1978 - La végétation du mont Ventoux. in : P. DU MERLE (coord.), « Le massif du Ventoux, Vaucluse. Éléments d’une synthèse écologique ». La Terre et la Vie, suppl. 1 : 21-38 + 1 carte h.-t.

BIONDI E. et MOSSA L., 1992 - Studio fitosociologico del Promontorio di Capo S. Elian e dei colli di Cagliari (Sardegna). Documents phytosociologiques, NS, 14 : 1-44.

BIONDI E., 1992 - Studio fitosociologico dell’arcipelago de la Maddalena. 1. La vegetazione costiera. Colloques phytosociologiques, XIX « Végétation et qualité de l’environnement en Méditerranée » (Cagliari, 1989) : 183-224.

CANEVA G., DE MARCO G. et MOSSA L., 1981 - Analisi fitosociologica e cartografia della vegetazione (1/250 000) dell’isola di S. Antioco (Sardegna sud-occidentale). Collana del programma finalizzato « promozione della qualita dell’ambiente ª. Consiglio nazionale delle ricerche, AQ/1/124 : 1-59, Roma.

CERPAM, 1996 - Guide pastoral des espaces naturels du sud-est de la France - CERPAM/Méthodes et communication, novembre 1996, 254 p.

DIREN CORSE, 1998 - Bilan et prospective 1994-1997 : conservation des habitats naturels et des espèces végétales d’intérêt communautaire prioritaire de la Corse. 99 p.

FOUCAULT (de) B. et JULVE P., 1991 - Données phytosociologiques sur la dix-septième session de la SBCO en Languedoc-Roussillon ; réflexions sur les associations arborescentes méditerranéennes. Bulletin de la Société botanique du Centre-Ouest, NS, 22 : 391-420.

FOUCAULT (de) B., 1991 - Introduction à une systémique des végétations arbustives. Documents phytosociologiques, NS, 13 : 63-104.

GAMISANS J. et MURACCIOLE M., 1984 - La végétation de la réserve naturelle de la presqu’île de Scandola (Corse). Étude phytosociologique et cartographie au 1/10 000. Ecologia mediterranea, 10(3-4) 159-205.

GAMISANS J., 1991 - La végétation de la Corse. In JEANMONOD D. et BURDET H.M. (éds), Compléments au prodrome de la flore corse, annexe 2. Conservatoire et jardins botaniques de la ville de Genève, Genève, 391p.

GARCIA D., ZAMORA R., HODAR J.A. et GOMEZ J.-M., 1999 - Age structure of Juniperus communis L. in the Iberian peninsula : conservation of remnant populations in Mediterranean mountains. Biol. Conserv., 87 : 215-220.

GÉHU J.-M. et BIONDI E., 1994 - Végétation du littoral de la Corse. Essai de synthèse phytosociologique. Braun-Blanquetia, 13 : 1-149.

GÉHU J.-M., 1991.- Livre rouge des phytocénoses terrestres du littoral français. Centre régional de phytosociologie, Bailleul, 236 p.

GÉHU J.-M., COSTA M. et BIONDI E., 1990 - Les Junipereta macrocarpae sur sable. Acta Botanica Malacitana, 15 : 303-309.

GÉHU J.M., 1994. – Schéma synsystématique et typologique des milieux littoraux français atlantiques et méditerranéens. Coll. Phytosoc. XXII, « La syntaxonomie et la synsystématique européennes, comme base typologique des habitats », Bailleul, 1993 : 183-212.

HAMMOUD A., 1986 - Étude écologique et taxonomique des Genévriers du sud-est de la France. Thèse de doctorat d’État, université d’Aix-Marseille III, Marseille, 2 vol.

LARSON D.W., MATTHES U., GERRATH J.A., GERRATH J.-M., NEKOLA J.-C., WALKER G.L., POREMBSKI S., CHARLTON A. et LARSON N.W.K., 1999 - Ancient stunted trees on cliffs. Nature, 398 : 382-383.

LAVAGNE A. et MOUTTE P., 1980 - Commentaires de la carte phytosociologique de Draguignan au 1/100 000e. Rev. Biol. Ecol. Médit., 7 (4) : 265-312 + 1 carte h.-t.

LEBRETON P. et RIVERA D., 1988 - Analyse du taxon Juniperus phoenicea L. sur des bases biochimiques et biométriques. Naturalia Monspeliensia, série bot., 53 : 17-41.

LOISEL R., 1976 - La végétation de l’étage méditerranéen dans le sud-est continental français. Thèse de doctorat d’État, université d’Aix-Marseille III, CNRS AO, 384 p. + annexes.

MOLINIER R., 1934 - Études phytosociologiques et écologiques en Provence occidentale. Comm. SIGMA, 35a. Ann. muséum d’Histoire naturelle de Marseille, 27 (1) : 1-274.

MOLINIER R., 1953 b- Observations sur la végétation de la presqu'île de Giens, Var. Bulletin du muséum d'histoire naturelle de Marseille, 13: 57-69.

MOLINIER R., 1958 - Le massif de la Sainte-Baume. Considération d’en- sembles d’après la nouvelle carte de 1/20 000e. Bull. Mus. Hist. Nat. Marseille, SIGMA 68. XVIII, p. 45-104.

MOLINIER Re. et ARCHILOQUE A., 1967 - La végétation des gorges du Verdon. Bulletin du Musée d’histoire naturelle de Marseille, 27 : 1-91 + 1 carte h.-t.

MOLINIER Re. et TALLON G., 1965 - Études botaniques en Camargue. I. La Camargue pays de dunes. II. Vers la forêt en Camargue. La Terre et la Vie, 1965 (1/2) : 1-192.

OFFICE DE L’ENVIRONNEMENT DE CORSE, 1998 - Programme LIFE 1994-1997 « Conservation des habitats naturels et des espèces végétales d’intérêt communautaire prioritaire de la Corse » : bilan et prospectives. Document OEC/DIREN, 99 p.

OZENDA P., 1981 - Végétation des Alpes sud-occidentales. Notice détaillée des feuilles 60-Gap, 61-Marche, 67-Digne, 68-Nice, 75-Antibes. Carte de la végétation de la France au 1/200 000e. CNRS. 258p.

OZENDA P., 1985 - La végétation de la chaîne alpine dans l’espace montagnard européen. Masson, Paris, 330 p.

PARADIS G. et PIAZZA C., 1994a - Contribution à l’étude de la végétation des dunes du site classé de l’Ostriconi (Corse). Bulletin de la Société botanique du Centre-Ouest, NS, 22 : 149-182.

PARADIS G. et PIAZZA C., 1994b - Phytosociologie du site protégé de l’Ortolo (Corse). Étude préliminaire à sa gestion. Colloques phytosociologiques, XXI, « Ecologia del Paesaggio e Progettazione Ambientale. Il ruolo della Fitosociologia », Camerino 1993 : 51-100.

PARADIS G. et PIAZZA C., 1996 - Éléments pour une gestion des habitats littoraux sableux et graveleux de la Corse, décembre 1996.

PARADIS G., 1991 - Description de la végétation de quatre sites littoraux de la Corse orientale : Mucchiatana, Fautea, Pont de Fautea, Favone. Bulletin de la Société scientifique, historique et naturaliste de la Corse, 661 : 363-418.

PARADIS G., 1993 - Les formations à Juniperus phoenicea et à Juniperus oxycedrus subsp. macrocarpa sur le littoral de la Corse. Colloques phytosociologiques, XX « Phytodynamique et biogéographie historique des forêts » (Bailleul, 1991) : 345-358.

PARADIS G., LORENZONI C., PIAZZA C. et QUILICHINI M.C., 1999 - Typologie d’habitats littoraux basée sur la phytosociologie : la végétation de pointes du sud-ouest de la Corse. Trav. Sc. Parc Nat. Rég. Rés. Nat. Corse, Fr., 59 : 23-90.

PARC NATUREL RÉGIONAL DE CORSE et DIREN CORSE, 1998 Les habitats naturels d’intérêt communautaire présents en Corse : fiches descriptives des habitats naturels de l’annexe II de la directive « Habitats » 92/43/CEE présents en Corse. Version partiellement modifiée en 1999, juillet 1998.

PIAZZA C. et PARADIS G., 1995 - Description phytosociologique et cartographique de la végétation du site protégé de Roccapina (Corse, France) : dune et zone humide. Documents phytosociologiques, NS, XV : 211-223.

PIAZZA C. et PARADIS G., 1996 - Notice de gestion des dunes à genévriers et à Pins de Casabianda, commune d’Aleria, juin 1996.

PIAZZA C. et PARADIS G., 1997 - Notice de gestion des dunes à genévriers de Barcaggio, commune de Rogliano, mai 1997.

PIAZZA C. et PARADIS G., 1998 - Essai de présentation synthétique des végétations chaméphytique et phanérophytique du littoral sableux et sablo-graveleux de la Corse (classes des Helichryso-Crucianelletea, Cisto-Lavanduletea et Quercetea ilicis). Bulletin de la Société botanique du Centre-Ouest, NS, 29 : 109-168.

PIAZZA C., 1997a - Notice de gestion des dunes à Anchusa crispa de Cannella, commune de Sari Solenzara, octobre 1997.

PIAZZA C., 1997b - Notice de gestion des dunes à genévriers de Stagnolu, commune de Bonifacio, juillet 1997.

PIAZZA C., 1997c - Notice de gestion des dunes à genévriers du Lido d’Urbino, commune de Ghisonaccia, mars 1997.

PIAZZA C., 1997d - Notice de gestion des dunes à genévriers et à pins de la commune de Lecci, Corse-du-Sud, janvier 1997.

PIAZZA C., MURACCIOLE M. et PARADIS G., 1997 - Plan de gestion conservatoire des dunes littorales à genévriers. Rapport LIFE. Office de l’environnement de la Corse, 27 p.

PIAZZA C., MURACCIOLE M. et PARADIS G., 1997 - Plan de gestion conservatoire des dunes à Genévriers de Corse, décembre 1997.

QUÉZEL P. et BARBERO M., 1988 - Signification phytoécologique et phytosociologique des peuplements naturels de Pin de Salzmann en France. Ecol. Medit., 14 (1/2) : 41-63.

RIOUX J., QUÉZEL P., 1949 - Contribution à l’étude des groupements rupicoles endémiques des Alpes-Maritimes. Vegetatio, 2 (1) : 1-13 « 1949-1950 ».

ROUSSET O. et LEPART J., 1999 - Shrub facilitation of Quercus humilis regeneration in succession on calcareous grasslands. Journal of Vegetation Science, 10 : 493-502.