A2.6111 - Herbiers de Zostera noltei (anciennement Zostera noltii) des sables vaseux intertidaux

Zostera noltii beds in littoral muddy sand

Classification des habitats EUNIS

Descriptif officiel

Mid and upper shore wave-sheltered muddy fine sand or sandy mud with narrow-leafed eel grass Zostera noltii at an abundance of frequent or above. It should be noted that the presence of Z. noltii as scattered fronds does not change what is otherwise a muddy sand biotope. Exactly what determines the distribution of Z. noltii is not entirely clear. It is often found in small lagoons and pools, remaining permanently submerged, and on sediment shores where the muddiness of the sediment retains water and stops the roots from drying out. An anoxic layer is usually present below 5 cm sediment depth. The infaunal community is characterised by the polychaetes Scoloplos armiger, Pygospio elegans and Arenicola marina, oligochaetes, the spire shell Hydrobia ulvae, and the bivalves Cerastoderma edule and Macoma balthica. The green algae Enteromorpha spp. may be present on the sediment surface. The characterising species lists below give an indication both of the epibiota and of the sediment infauna that may be present in intertidal seagrass beds. The biotope is described in more detail in the British National Vegetation Classification (see the chapter on saltmarsh communities in Rodwell, 2000).
Situation: Z. noltii is most frequently found on lower estuary and sheltered coastal muddy sands, together with biotopes such as unit A2.242.
Temporal variation: There may be seasonal variation in the area covered by intertidal seagrass beds, as plants die back during cold temperatures in winter. Intertidal seagrass beds may also be subject to heavy grazing by geese, which can reduce the extent of the plant cover significantly. The rhizomes of the plants will remain in place within the sediment in both situations.

Descriptif en français

Sable fin vaseux ou vase sableuse dans les parties moyenne et supérieure de rivages à l’abri des vagues, où la zostère naine Zostera noltei (anciennement Zostera noltii) présente une abondance supérieure ou égale à fréquente sur l’échelle d’abondance SACFOR. Il est à noter que la présence de frondes éparses de Zostera noltei (anciennement Zostera noltii) ne change pas la nature de ce qui est par ailleurs un habitat de sable vaseux. Ce qui détermine la distribution spatiale de Zostera noltei (anciennement Zostera noltii) n’est pas clair. On la trouve souvent dans de petites lagunes et cuvettes, où elle est submergée en permanence, et sur des rivages sédimentaires où la vase retient l’eau et empêche les racines de sécher. On trouve généralement la couche anoxique à plus de 5 cm de profondeur. L’endofaune est caractérisée par les polychètes Scoloplos (Scoloplos) armiger, Pygospio elegans et Arenicola marina, des oligochètes, l’hydrobie Peringia ulvae (anciennement Hydrobia ulvae), ainsi que les bivalves Cerastoderma edule et Macoma balthica. L’algue verte Ulva (anciennement Enteromorpha) spp. peut être présente sur la surface des sédiments. Les listes d’espèces caractéristiques ci‐après donnent une indication de l’épibiote et de l’endofaune des sédiments qui peuvent être présents dans les herbiers de phanérogames marines de la zone intertidale. Cet habitat est décrit plus en détail dans la National Vegetation Classification du Royaume‐Uni (voir le chapitre sur les communautés des marais salés dans Rodwell, 2000).
Situation : L’habitat A2.6111 est le plus souvent situé sur des sables vaseux, dans la partie inférieure des estuaires et sur les côtes abritées, avec des habitats tels que A2.242.
Variations temporelles : Il peut y avoir des variations saisonnières dans l’aire couverte par les herbiers de phanérogames marines de la zone intertidale, car les plantes meurent sous l’effet du froid de l’hiver. Ces herbiers peuvent également être intensément broutés par des oies, ce qui peut réduire considérablement l’étendue de la couverture végétale. Dans les deux cas, les rhizomes des plantes restent en place dans les sédiments.

Lien vers la fiche du site EUNIS
Bibliographie

Connor, D.W., Allen, J.H., Golding, N., Howell, K.L. Lieberknecht, L.M., Northen, K.O. & Reker, J.B. 2004. The Marine Habitat Classification for Britain and Ireland. Version 04.05 (internet version: www.jncc.gov.uk/MarineHabitatClassification). Joint Nature Conservation Committee, Peterborough (Source)