A3.1152 - Zone clairsemée de Laminaria hyperborea et algues rouges foliacées sur roche exposée de l'infralittoral inférieur

Laminaria hyperborea park with dense foliose red seaweeds on exposed lower infralittoral rock

Classification des habitats EUNIS

Descriptif officiel

Very exposed to exposed lower infralittoral bedrock or large boulders characterised by a kelp park of Laminaria hyperborea with a dense turf of foliose red seaweeds and encrusting coralline algae. These red seaweeds dominate kelp stipes and bedrock in a similar abundance and composition to the upper infralittoral kelp forest, the most commonly occurring species being Callophyllis laciniata, Cryptopleura ramosa, Plocamium cartilagineum, Kallymenia reniformis, Delesseria sanguinea, Phycodrys rubens, Hypoglossum hypoglossoides, Heterosiphonia plumosa and Bonnemaisonia asparagoides. In addition, moderate to high abundance of foliose brown seaweeds, such as Dictyota dichotoma are more common than in the kelp forest above. More upper circalittoral fauna occur in the park than in the kelp forest, such as the cup-coral Caryophyllia smithii. Some species more often present in the kelp park than the forest include the anthozoan Alcyonium digitatum and the featherstar Antedon bifida. The urchin Echinus esculentus, the gastropods Gibbula cineraria and Calliostoma zizyphinum and the starfish Asterias rubens are normally present underneath the canopy along with the anthozoans Urticina felina and Corynactis viridis. The sponge Cliona celata is also present often found boring into shells or soft rock where available. The bryozoan Membranipora membranacea can be found on the L. hyperborea fronds along with the hydroid Obelia geniculata and the ascidian Botryllus schlosseri. The polychaete Pomatoceros sp. is present on the rock surface.
Situation: This biotope usually occurs below the exposed kelp forests (units A3.113 and A3.1151). At some sites, a dense band of D. dichotoma may form a separate zone below (A3.116). Where seasonally unstable cobbles and/or boulders are present adjacent to and/or below the bedrock supporting the L. hyperborea unit A3.122 may occur.
Temporal variation: In the late summer both the kelp and the foliose seaweeds can become heavily encrusted with the bryozoan crusts Electra pilosa and Membranipora membranacea. Temporal variation within the community structure is unknown.

Descriptif en français

Roche en place et gros blocs, exposés à très exposés, de l’infralittoral, caractérisés par une zone clairsemée de la laminaire Laminaria hyperborea et un tapis dense d’algues rouges foliacées et de corallinales encroûtantes. Ces algues rouges dominent les stipes des laminaires et la roche en place avec une abondance et une composition spécifique semblables à ce que l’on trouve dans la forêt de laminaires de l’infralittoral supérieur, les espèces les plus communes étant Callophyllis laciniata, Cryptopleura ramosa, Plocamium cartilagineum, Kallymenia reniformis, Delesseria sanguinea, Phycodrys rubens, Hypoglossum hypoglossoides, Heterosiphonia plumosa et Bonnemaisonia asparagoides. De plus, des algues brunes foliacées, par exemple Dictyota dichotoma, en abondance modérée à grande, sont plus communes que dans la forêt de laminaires située plus haut. La faune du circalittoral côtier, par exemple le scléractiniaire Caryophyllia smithii, est davantage présente dans la zone de laminaires clairsemées que dans la forêt de laminaires. D’autres espèces plus présentes dans la zone de laminaires clairsemées que dans la forêt de laminaires comprennent l’anthozoaire Alcyonium digitatum et la comatule Antedon bifida. L’oursin Echinus esculentus, les gastéropodes Gibbula cineraria et Calliostoma zizyphinum ainsi que l’étoile de mer Asterias rubens sont normalement présents sous le couvert avec les anthozoaires Urticina felina et Corynactis viridis. On trouve également l’éponge Cliona celata creusant souvent des coquilles ou la roche tendre lorsqu’elles sont présentes. On peut voir le bryozoaire Membranipora membranacea sur les frondes de L. hyperborea avec l’hydraire Obelia geniculata et l’ascidie Botryllus schlosseri. Le polychète Spirobranchus (anciennement Pomatoceros) spp. est présent sur la surface de la roche.
Situation : Cet habitat est généralement situé en‐dessous des forêts exposées de laminaires (A3.113 et A3.1151). À certains endroits, une bande dense de D. dichotoma peut former une zone distincte en‐dessous de (A3.116). Lorsque des galets et/ou des blocs instables en certaines saisons sont présents à côté et/ou en‐dessous de la roche en place qui héberge L. hyperborea, l’habitat A3.122 peut être présent.
Variations temporelles : À la fin de l’été, les laminaires et les algues foliacées peuvent être très encroûtées par les bryozoaires Electra pilosa et Membranipora membranacea. Les variations temporelles de la structure de la biocénose sont inconnues.

Lien vers la fiche du site EUNIS
Bibliographie

Connor, D.W., Allen, J.H., Golding, N., Howell, K.L. Lieberknecht, L.M., Northen, K.O. & Reker, J.B. 2004. The Marine Habitat Classification for Britain and Ireland. Version 04.05 (internet version: www.jncc.gov.uk/MarineHabitatClassification). Joint Nature Conservation Committee, Peterborough (Source)