B3.1132 - Hydropunctaria maura (anciennement Verrucaria maura) sur roche très exposée à très abritée de la frange littorale supérieure

Verrucaria maura on very exposed to very sheltered upper littoral fringe rock

Classification des habitats EUNIS

Descriptif officiel

Upper littoral fringe bedrock, boulders and stable cobbles on very exposed to very sheltered shores which have a blanket covering of the black lichen Verrucaria maura. The winkle Littorina saxatilis is often present. Due to the nature of this biotope it is species poor, but occasionally a range of species may be present in low abundance. These species include the yellow lichen Caloplaca marina and the winkle Melarhaphe neritoides, the barnacles Chthamalus montagui and Semibalanus balanoides or the ephemeral seaweeds Porphyra umbilicalis and Enteromorpha spp. can be present in low abundance (see B3.1131). If one or more of these species is present compare with B3.1131. On northern shores Littorina saxatilis var. rudis can dominate along with the occasional presence of the lichens Verrucaria mucosa and Xanthoria parietina. V. maura can be found overlying stable mud in N. Ireland sea loughs.
Situation: The black lichen zone is normally found below the yellow and grey lichen zone (B3.111). In very sheltered areas there is not always a clear transition from one zone to the next and a mixed zone of B3.111 and B3.1132 is common. The wrack Pelvetia canaliculata can occur on these more sheltered shores. With increasing wave exposure the two lichen zones become wider and more distinct, and B3.1132 gives way to a lichen and barnacle dominated community (B3.1131) in the lower littoral fringe.
Temporal variation: In areas with nitrate enrichment V. maura can be overgrown by the small green seaweed Prasiola stipitata (B3.112) which reaches its maximum abundance during the winter months. It generally dies out during the summer in southern Britain, reverting the biotope to B3.1132.

Descriptif en français

Roche en place, blocs et galets stables sur des rivages très exposés à très abrités de la frange littorale, couverts du lichen noir Hydropunctaria maura (anciennement Verrucaria maura). La littorine des rochers Littorina saxatilis est souvent présente. Étant donné sa nature, cet habitat a une faible diversité spécifique, mais il peut y avoir parfois quelques espèces peu abondantes. Ces espèces comprennent le lichen jaune Caloplaca marina, la littorine Melarhaphe neritoides, les balanes Chthamalus montagui et Semibalanus balanoides, ainsi que les algues éphémères Porphyra umbilicalis et Ulva (anciennement Enteromorpha) spp. (voir B3.1131). Si une ou plusieurs de ces espèces sont présentes, comparer avec l’habitat B3.1131. Sur les rivages du nord des Îles Britanniques, Littorina saxatilis peut dominer, avec la présence occasionnelle des lichens Wahlenbergiana mucosa (anciennement Verrucaria mucosa) et Xanthoria parietina. On peut observer H. maura recouvrant de la vase stable dans les bras de mer de l’Irlande du Nord.
Situation : La zone à lichen noir est normalement située en dessous de la zone à lichens jaune et lichens gris (B3.111). Dans les endroits très abrités, il n’y a pas toujours de transition claire entre les zones, et une zone mixte de B3.111 et de B3.1132 est commune. L’algue brune Pelvetia canaliculata peut être présente sur ces rivages plus abrités. À mesure que l’exposition aux vagues augmente, les deux zones à lichens deviennent plus larges et plus distinctes, et l’habitat B3.1132 laisse place à un habitat dominé par des lichens et des balanes (B3.1131) dans la frange littorale inférieure.
Variations temporelles : Dans les zones enrichies en nitrates, H. maura peut être recouverte par la petite algue verte Prasiola stipitata (B3.112), dont l’abondance est maximale pendant les mois d’hiver. Cette algue meurt généralement pendant l’été dans le sud de la Grande‐Bretagne, et l’habitat redevient B3.1132.

Lien vers la fiche du site EUNIS
Bibliographie

Connor, D.W., Allen, J.H., Golding, N., Howell, K.L. Lieberknecht, L.M., Northen, K.O. & Reker, J.B. 2004. The Marine Habitat Classification for Britain and Ireland. Version 04.05 (internet version: www.jncc.gov.uk/MarineHabitatClassification). Joint Nature Conservation Committee, Peterborough (Source)