Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages
Eriophoro vaginati - Sphagnetum angustifolii K. Hueck corr. Thébaud & Pétel 2008

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Groupements hygrophiles et plutôt minérotrophiles, inondés en permanence, en dynamique lente vers l’ombrotrophie ; sites secondaires anciennement exploités pour la tourbe et dont la cicatrisation est avancée.

Nom cité du syntaxon

Eriophoro vaginati - Sphagnetum angustifolii K. Hueck corr. Thébaud & Pétel 2008 (Beitr. Naturdenkmalpfl. 13 : 105).

Synonymes

Syn. nom. : Eriophorum vaginatum - Sphagnum recurvum-assoziation, Plötzendiebel (Hueck 1929, tab. 22) ;
Syn. syntax. : groupement à Eriophorum vaginatum forme à Molinia caerulea, Forêt-Noire (Oberdorfer 1998, tab. 75, 7 b), Sphagnetum magellanici sous-association typique, Autriche (Steiner,1992, tab. 31/1, A-b-2), groupement à Eriophorum vaginatum forme typique (Oberdorfer, 1998, tab. 75, 7a), stades à Eriophorum vaginatum, Jura suisse (Feldmeyer-Christe, 1990, tab. 18), Eriophoro vaginati - Sphagnetum recurvi typicum (Coldea 1991, tab. 20, 2a).

Type nomenclatural

Lectotypus nominis : rel. 4, tab. 22, p. 107 (Hueck, 1929). Lectotypifié par Thébaud & Pétel 2008.

Physionomie

Tapis continus de sphaignes inondées, piquetés d’Eriophorum vaginatum.

Combinaison caractéristique d'espèces

Appauvris en taxons mésophiles et en taxons du Sphagnion ; Sphagnum recurvum coll. (surtout S. angustifolium mais aussi S. fallax), Eriophorum vaginatum (opt.).

Variations

- 48-15-01 : typicum (Hueck) Thébaud & Pétel 2008 (K. Hueck, 1929, p. 105) ; oligotrophile, zone interne des complexes
tourbeux, anciennes trouées d'exploitation des hauts-marais.
- 48-15-02 : polytrichetosum communis Thébaud & Pétel 2008 (tab. 1) ; holotypus : rel. 376, tab. 31/1 A-b-2, p. 344 (Steiner, 1992) ; syn. syntax. : Sphagnetum magellanici sous-association typique (Steiner 1992, tab. 31/1, A-b-2) ; groupement à Eriophorum vaginatum forme à Molinia caerulea, Forêt-Noire (Dierssen in Oberdorfer et al., 1998, tab. 75, 7 b), groupement à Eriophorum vaginatum forme typique (Dierssen in Oberdorfer et al., 1998, tab. 75, 7a), stades à Eriophorum vaginatum (Feldmeyer-.Christe, 1990, tab. 18), Eriophoro vaginati - Sphagnetum recurvi typicum (Coldea 1991, tab. 20, 2a) ; groupement plus minérotrophile, influencé par les apports soligènes ; d : Polytrichum commune.

Synchorologie

Présent dans toute l’aire du Sphagnion magellanici.

Bibliographie

Thébaud G., 2011. Contribution au prodrome des végétations de France : les Oxycocco palustris – Sphagnetea magellanici Braun-Blanq. & Tüxen ex V. Westh., Dijk, Passchier & Sissingh 1946 (tourbières acides eurosibériennes). J. Bot. Soc. Bot. France, 56 : 69-97. (Source)

Coldea, 1991

Feldmeyer-.Christe, 1990

Hueck, 1929

Oberdorfer, 1998

Steiner, 1992

Thébaud & Pétel, 2008.