Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Bryo argentei - Saginetum procumbentis Diemont et al. 1940 corr. Rivas-Mart. et al. 2002

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Pelouse plus ou moins mésohygrophile, colonisant les interstices des pavés, les ouvertures des plaques goudronnées des rues, donc plutôt sur des sols très superficiels, pauvres en éléments minéraux fins et en matières organiques.

Nom cité du syntaxon

Bryo argentei - Saginetum procumbentis Diemont et al. 1940 corr. Rivas-Mart. et al. 2002 (Itin. Geobot. 15 : 335).

Synonymes

Sagino procumbentis - Bryetum argentei Diemont et al. 1940 (Ned. Kruidk. Arch. 50 : 258) (art. 10b, 42).

Type nomenclatural

Rel. 11 du tab. VIII in Diemont et al. 1940 (Ned. Kruidk. Arch. 50 : 259) désigné in Dengler et al. 2003 (Feddes Repert. 114 (7-8) : 597).

Physionomie

Pelouse très rase, ponctuelle à linéaire, assez couvrante par les bryophytes surtout.

Combinaison caractéristique d'espèces

Bryum argenteum, Sagina procumbens, Polygonum aviculare, Poa annua.

Variations

Le déterminisme des sous-associations n’est pas toujours clair.
- typicum typifié par le type de l’association, différencié négativement ;
- capselletosum bursae-pastoris Tüxen 1957 (Mitt. Flor.-soz. Arbeitsgem. 6-.7 : 170), typifié par le rel. 6 (neotypus nominis) du tab. I in Kienast 1977 (Mitt. Flor.-soz. Arbeitsgem. 19-20 : 86), différencié par Capsella bursa-pastoris et Matricaria discoidea ;
- ceratodontetosum purpurei Tüxen 1957 (Mitt. Flor.-soz. Arbeitsgem. 6-7 : 170), non typifié, différencié par Ceratodon purpureus et Pohia nutans ;
- saginetosum apetalae Rivas-Mart. 1975 (Phytocoenologia 2 (1-2) : 131), typifié par le rel. 25 (lectotypus nominis) du tab. 3 in Rivas-Martínez 1975 (Phytocoenologia 2 (1-2) : 130), différencié par Sagina apetala, en situations édaphiques drainées ;
- herniarietosum glabrae Hülbusch 1973 (Mitt. Flor.-soz. Arbeitsgem. 15-16 : 49), typifié par le rel. 1 (lectotypus nominis) du tab. 1 in Hülbusch 1973b (Mitt. Flor.-soz. Arbeitsgem. 15-16 : 49), différencié surtout par Matricaria perforata et Senecio viscosus, indiquant des conditions plus xérophiles ; Petit (1980, tab. 26) a décrit un syntaxon thermonitrophile voisin de cet hernarietosum mais très original, différencié en outre par Herniaria hirsuta, Chenopodium botrys et C. pumilio, peut-être à valeur d’association originale.
Le tableau princeps VIII de Diemont et al. (1940) est légèrement hétérotone : on peut y séparer un syntaxon mésophile (rel. 2, 3, 5, 10, 11), défini ici comme sous-association typicum (cf. lectotypification ci-dessus), et un syntaxon mésohygrophile de transition vers des communautés hygrophiles des Isoeto - Juncetea bufonii (rel. 1, 4, 6 à 9), lié à des stagnations d’eau très temporaires, expliquant la position initiale des auteurs à placer cette association dans le Nanocyperion flavescentis, à valeur de sous-association nouvelle juncetosum bufonii (Gutte 1966) stat. nov. [var. à Juncus bufonius Gutte 1966 (Wiss. Z. Univ. Halle 7 : 987) ; taxons différentiels : Gnaphalium uliginosum, Juncus bufonius ; typus nominis : rel. 1 du tab. VIII in Diemont et al. 1940 (Ned. Kruidk. Arch. 50 : 259)].

Synchorologie

- territoires d’observation : connu dans toute l’Europe sous climat non méditerranéen, dans l’aire générale des Querco roboris - Fagetea sylvaticae ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Axes à développer

Typification de deux sous-associations à préciser ; association à réétudier dans sa globalité selon les méthodes modernes fines de la phytosociologie ; revoir sa place dans le synsystème général (Barbuletea unguiculatae - ; cf. discussion dans la partie synsystématique).

Bibliographie

de Foucault B., 2010. Contribution au prodrome des végétations de France : les Polygono – Poetea annuae Rivas-Mart. 1975 corr. Rivas-Mart. et al. 1991. J. Bot. Soc. Bot. France, 49 : 55-72. (Source)

Dengler J., Berg C., Eisenberg M., Isermann M., Jansen F., Koska I., Löbel S., Manthey M., Päzolt J., Spangenberg A. & Timmermann T., 2003. New descriptions and typifications of syntaxa within the project ‘Plant comminities of Mecklenburg-Vorpommern and their vulnerabily’, part I. Feddes Repert. 114 (7-8) : 587-631.

Diemont W.H. et al., 1940

Gutte P., 1966

Hülbusch K.H., 1973b

Kienast D., 1977.

Petit D., 1980

Rivas-Martínez S. et al., 2002

Rivas-Martínez S., 1975

Tüxen R., 1957