Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Lemno trisulcae - Utricularietum vulgaris Soό 1947

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Association des eaux fraîches et calmes, peu profondes (0,2-1 m) oligodystrophes sur substrat vaseux à paratourbeux, pauvres en calcaire ; acidicline (pH 5,6-6,2), oligotrophile à mésotrophile. Trouve abri dans les roselières.

Nom cité du syntaxon

Lemno trisulcae - Utricularietum vulgaris Soó 1947 (Acta Geobot. Hung. VI (1): 5 (Rec. 10C). Nom original : Lemneto - Utricularietum.
Avant 1947, So_ a inclus dans le Lemno - Utricularietum Soó 1928, nom. nud. plusieurs ass. : Lemnetum minoris, Lemnetum trisulcae, Spirodelo - Lemnetum minoris, Riccietum fluitantis et les gr. à cératophylles et à utriculaires. Il s'agit d'un pseudonyme (note de la Déf. X du Code de nomenclature). En 1947, Soó a donné une diagnose de l'ass. au sens strict sous forme d'une liste synth. avec coefficients complétée en 1949 par un tableau dont une partie contient Utricularia vulgaris (rel. 1-4, 7-8) et correspond à l'association retenue ici.
Incl. : lemnetosum trisulcae Hilbig 1971 (Hercynia 8: 11).

Synonymes

Lemno - Utricularietum Soó 1928 p.p., nom. nud. ; Lemno - Utricularietum Soó 1947, nom. nud. ; Lemno - Utricularietum sensu H. Passarge in Scamoni 1963 (Wiss. Abh. 56: 105) ; Lemno - Utricularietum V. Kárpáti 1963, nom. illeg. (art. 31 note 1) (Acta Bot. Hung. 9: 366) ; Lemno - Utricularietum vulgaris Soó ex H. Passarge 1964, nom. superfl. (art. 29c) ; Lemno - Utricularietum Soó ex Berg, Arendt & Bolbrinker in Berg et al. 2004, nom.inval. (art. 3a) car mis en synonymie avec Utricularietum australis.
Corresp. : Lemno - Utricularietum Soó 1971 utricularietosum vulgaris, nom. nud.

Type nomenclatural

Lectotypus hoc loco : rel. 3, tab. 3 in Soó 1949 (Acta Geobot. Hung. VI (2): 46.
Le type nomenclatural choisi par Berg in Dengler et al., 2004 : 349 est un néotype désigné pour une ass. dont le nom est illégitime.

Physionomie

radeau annuel flottant sous la surface de l'eau, dominé par Utricularia vulgaris, plante carnivore dont les feuilles sont finement découpées et chargées d'utricules et dont les fleurs jaunes sont portées au-dessus de la surface par une hampe (utriculariide) ; présence assez fréquente de Hydrocharis morsus-ranae à feuilles étalées en surface (hydrocharide) et de Ceratophyllum demersum (cératophyllide) en strate inférieure ; de petits pleustophytes sont habituellement présents : Lemna minor (lemnide), L. trisulca (ricciellide). Il en résulte une structure pluristratifiée.

Combinaison caractéristique d'espèces

Utricularia vulgaris, Lemna trisulca.

Variations

Sont proposés comme variantes les syntaxons suivants non cités en France :
- ceratophylletosum submersi Pop 1968 (Flora si vegetatia cîmpiei Crcsurilor… : 125).
- hydrocharitetosum morsus-ranae Passarge in Scamoni 1963 (art. 41b) (Natur, Entwicklung und Wirtschaft… : 104) (art. 41b).
- utricularietosum intermediae H. Passarge 1964 (art. 41b) (Pflanzengesellschaften…I : 13).
- Polygono salicifolii - Utricularietum vulgaris Géhu & Biondi 1988 (Doc. Phytosociol. 1988, XI : 356 et tab. 3, p. 365 ; holotypus : rel. 1, tab. 3) décrit seulement en Italie par trois relevés dépourvus de Lemnaceae mais contenant Polygonum salicifolium espèce de distribution méditerranéenne.

Synchorologie

Large distribution circumboréale, antlantico-européenne, centro-européenne et partiellement méditerranéenne. En France, beaucoup de confusions ont été faites dans le passé entre Utricularia vulgaris et Utricularia australis.
Bretagne [baie d'Audierne (Goret, 2009)] ; Champagne-Ardenne (Royer et al., 2006) [Marne : mares de Cézanne et Vindey (DOCOB)] ; Île-de-France [Essonne (DOCOB) ; Seine-et-Marne : marais de Larchant (INPN)] ; Limousin [Creuse : étang des Landes (INPN)] ; Basse-Normandie (Delassus & Zambettakis, 2010) ; Calvados : marais de Graye-su-.Mer (INPN) ; Haute-Normandie [(Chaïb, 1992) ; Seine-Maritime : marais de Saint-Wandrille (INPN)] ; Nord-Pas-de-Calais [(Catteau et al., 2009) ; [Nord (Julve, 2007 ; Catteau et al., 2009) ; Pas-de-Calais : marais de Villiers (Julve, 2007) ; plaine maritime (Catteau et al., 2009)] ; Pays de la Loire [Loire-Atlantique : Brière (Clément et al., 1982, tab. A p.p. sub Gr. à Lemna trisulca)] ; Picardie : Somme (François, 2004) ; Rhône-Alpes [Ain : Dombes (Bareau, 1983 ; marais de Cressieu (INPN] ; Savoie : lac du Bourget (François & Miquet, 2006)].

Axes à développer

Distribution à revoir en raison des confusions fréquentes entre Utricularia australis et Utricularia vulgaris.

Bibliographie

Felzines J.-C., 2012. Contribution au prodrome des végétations de France : les Lemnetea minoris Tüxen ex O. Bolòs & Masclans 1955. J. Bot. Soc. Bot. France, 59 : 189-240. (Source)

Bareau H., 1983

Berg C. et al., 2004

Catteau E. et al., 2009

Chaib J., 1992

Clément B. et al., 1982

Delassus L. & Zambettakis C., 2010

DOCOB site Natura 2000 n°23 "Landes et mares de Sézanne et Vindey" - 2008

DOCOB sites FR 1100805 et fr1110102 "Marais des basses vallées de l’Essonne et de la Juine" et "Marais d'Itteville et de Fontenay-le-Vicomte" - 2009

François A. & Miquet A., 2006

François R., 2004

Goret M., 2009

Géhu J.-M. & Biondi E., 1988

INPN : http://inpn.mnhn.fr/zone/znieff/espece/128322.

Julve P., 2007-.2010

Kárpáti V., 1963

Passarge H., 1963, 1964

Royer et al., 2006

Soó R., 1928, 1947, 1949, 1971