Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Samolo valerandi - Baldellietum ranunculoidis (Müll.-Stoll & Götz 1962) Passarge 1999

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Végétation amphibie neutrobasiphile des bords de fossés et mares dans des complexes tourbeux alcalins.

Nom cité du syntaxon

Samolo valerandi - Baldellietum ranunculoidis (Müll.-Stoll & Götz 1962) Passarge 1999 (Pflanzengesellschaften Nordostdeutschlands 2, II : 28).

Synonymes

Samolo valerandi - Baldellietum ranunculoidis Müll.-Stoll & Götz 1962 (Wiss. Z. Pädagog. Hochsch. Potsdam 7 (1-2) : 262) nom. inval. (art. 3c) ; gr. à Eleocharis palustris et Baldellia ranunculoides Catteau et al. 2009 (Guide des végétations des zones humides de la région Nord - Pas de Calais : 190) nom. inval. (art. 2b, 3c, 7).

Type nomenclatural

Rel. 1 du tab. bas de p. 262 in Müller-Stoll & Götz 1962 (Wiss. Zeitschr. Pädag. Hochsch. Postdam 7) désigné in Passarge 1999 (Pflanzengesellschaften Nordostdeutschlands 2, II : 28).

Physionomie

Végétation stratifiée, clairsemée à relativement dense, d’optimum estival, dominée par des plantes à feuilles relativement larges.

Combinaison caractéristique d'espèces

Samolus valerandi, Baldellia ranunculoides, Hydrocotyle vulgaris, Carex viridula subsp. v., Ranunculus flammula var. f.

Variations

- typicum, typifié par le type de l’association, différencié par Carex nigra, Juncus bulbosus…, de substrat plus oligotrophe ;
- teucrietosum scordii Passarge 1999 (Pflanzengesellschaften Nordostdeutschlands 2, II : 28), typifié par le rel. 1 in Konczak 1968 (Limnologica 6 : 197) désigné in Passarge 1999 (Pflanzengesellschaften Nordostdeutschlands 2, II : 28), différencié par le taxon éponyme et des transgressives des Phragmito - Magnocaricetea elatae (Lythrum salicaria, Phragmites australis…), de substrat plus eutrophe.

Synchorologie

- territoire d’observation : syntaxon de tonalité subatlantique ; en France, cité du Nord (Catteau et al., 2009), de Haute-Normandie (de Foucault, 2008b) et du Centre-Est (Royer et al., 2006), mais sans doute ailleurs au sein de complexes tourbeux alcalins ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Bibliographie

de Foucault B., 2010. Contribution au prodrome des végétations de France : les Littorelletea uniflorae Braun-Blanq. & Tüxen ex Westhoff, Dijk & Passchier & Sissingh 1946. J. Bot. Soc. Bot. France, 52 : 43-78. (Source)

Catteau E. et al., 2009

de Foucault B., 2008b

Konczak P., 1968

Müller-.Stoll W.R. & Götz H.G., 1962

Passarge H., 1999

Royer J.-M., Felzines J.-C., Misset C. & Thévenin S. 2006. Synopsis commenté des groupements végétaux de la Bourgogne et de la Champagne-Ardennes. Bull. Soc. Bot. Centre-Ouest, n° sp. 25 : 1-394.