Polygalo vulgaris - Nardetum strictae Oberd. 1957

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Pelouse oligotrophile acidicline d’affinités plutôt subatlantiques.

Nom cité du syntaxon

Polygalo vulgaris - Nardetum strictae Oberd. 1957 (Pflanzensoziol. 10 : 324).

Type nomenclatural

Pas de relevé contenant les deux taxons éponymes disponible dans la forme typique (art. 16).

Physionomie

Pelouse souvent très dense à fermée, basse, dominée par Festuca rubra et Agrostis capillaris subsp. c. qui forment avec d’autres monocotylédones anémogames un fond graminéen émaillé de couleurs apportées par Potentilla erecta, Veronica officinalis… ; illustration in Royer et al. (2006 : 124, photo 10).

Combinaison caractéristique d'espèces

Danthonia decumbens, Festuca rubra subsp. r., Hieracium pilosella, Luzula campestris, Campanula rotundifolia subsp. r., Polygala vulgaris subsp. v., Viola canina subsp. c., Nardus stricta ; d/Galio saxatilis - Festucetum rubrae : Carex caryophyllea, Centaurea jacea, Leontodon hispidus subsp. h., Hieracium lactucella.

Variations

- typicum, non typifié, sur substrats assez secs ;
- molinietosum caeruleae Oberd. 1957 (Pflanzensoziol. 10 : 325), non typifié, différencié par Molinia caerulea subsp. c., Genista tinctoria subsp. t., Stachys officinalis subsp. o., Succisa pratensis, Scorzonera humilis…, sur substrats humidifiés.
Dans le Morvan (de Foucault & Philippe, 1989), on a retrouvé la sous-association molinietosum caeruleae dans une variante légèrement eutrophisée, donc enrichie en espèces prairiales (d : Plantago lanceolata, Trifolium repens…) ; il y aurait une variation type, plus oligotrophile, à opposer à une variation enrichie en prairiales, donc plus mésotrophile ; mais elles restent à conforter et à valider définivement.

Synchorologie

- territoire d’observation : décrit initialement d’Allemagne (Oberdorfer, 1957), reconnu dans le Morvan (de Foucault & Philippe, 1989 ; Royer et al., 2006) et la basse Auvergne (Billy, 2000) ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Axes à développer

Typification et variations à approfondir.

Bibliographie

de Foucault B., 2012. Contribution au prodrome des végétations de France : les Nardetea strictae Rivas Goday in Rivas Goday & Rivas-Mart. 1963. J. Bot. Soc. Bot. France, 59 : 241-344. (Source)

Billy F., 2000

de Foucault B. & Philippe T., 1989

Oberdorfer E., 1957

Royer J.-M., Felzines J.-C., Misset C. & Thévenin S. 2006. Synopsis commenté des groupements végétaux de la Bourgogne et de la Champagne-Ardennes. Bull. Soc. Bot. Centre-Ouest, n° sp. 25 : 1-394.