Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

Galio cespitosi - Festucetum eskiae Nègre 1974

Prodrome des végétations de France décliné (PVF2)

Synécologie

Pelouse acidiphile sur sol assez profond (« néoranker »), soumis à la gélifraction et la solifluxion, à matrice fine mêlée de cailloutis, sur pentes de plus de 35 %, en régime de rhexistasie, à l’étage subalpin.

Nom cité du syntaxon

Galio cespitosi - Festucetum eskiae Nègre 1974 (Bol. Soc. Broteriana XLVIII, sér. 2 : 245).

Type nomenclatural

Lectotypus nominis : rel. 1013 du tab. 7 in Nègre (1974, Bol. Soc. Broteriana XLVIII, sér. 2 h.t.).

Physionomie

Pelouse ouverte (20-55 %), à morphologie marquée par le modelé périglaciaire (gradins).

Combinaison caractéristique d'espèces

Galium cespitosum, Campanula rotundifolia, Hieracium lactucella, Festuca eskia, Jasione laevis subsp. l.

Variations

Sous le concept de « forme » (f.), Nègre (1974) reconnaît des variations sans doute à valeur de sous-association :
- typicum subass. nov. hoc loco [corresp. syntax. : f. à Phyteuma hemisphaericum Nègre 1974 (Bol. Soc. Broteriana XLVIII, sér. 2 : 245),] différenciée par Phyteuma hemisphaericum, Leontodon pyrenaicus, Gentiana alpina, de plus haute altitude (2 270-2 460 m) ;
- thymetosum praecocis subass. nov. hoc loco [corresp. syntax. : f. à Thymus praecox Nègre 1974 (Bol. Soc. Broteriana XLVIII, sér. 2 : 245)], typifié par le rel. 991 (typus nominis) du tab. 7 in Nègre (1974, Bol. Soc. Broteriana XLVIII, sér. 2 h.t.), différencié par le taxon éponyme, Vaccinium myrtillus, V. uliginosum, Linaria alpina, Androsace vitaliana subsp. v., Galium saxatile, de plus basse altitude (1 900-2 150 m), donc plus atlantique.

Synchorologie

- territoire d’observation : syntaxon décrit de l’étage subalpin des Pyrénées occidentales, entre 1 900 et 2 350 m d’altitude (Nègre, 1974, 1977 ; Corriol, 2008) ;
- sous-associations ou variantes géographiques : -.

Bibliographie

de Foucault B., 2012. Contribution au prodrome des végétations de France : les Nardetea strictae Rivas Goday in Rivas Goday & Rivas-Mart. 1963. J. Bot. Soc. Bot. France, 59 : 241-344. (Source)

Corriol G., 2008

Nègre R., 1974, 1977.